Stockage dans le nuage : Hitachi fait la chasse "aux idées fausses"

Les entreprises auraient-elles une vision idéalisée du stockage en nuage? C'est ce que semble indiquer Hitachi Data Systems, suite à une étude menée récemment à l'occasion du salon Storage Expo de Londres.

Les entreprises auraient-elles une vision idéalisée du stockage en nuage? C'est ce que semble indiquer Hitachi Data Systems, suite à une étude menée récemment à l'occasion du salon Storage Expo de Londres. L'étude, qui porte sur une base limitée de 71 entretiens, met en lumière que les répondants, pour l'essentiel des professionnels du stockage, considèrent le stockage sur des plates-formes de Cloud comme un moteur pour la réduction de leurs coûts.

Selon les chiffres de l'étude, 79% des entreprises interrogées estiment que le stockage en nuage réduit les couts d'exploitation et 57% pensent que cela génère des économies sur les dépenses d'investissements. 40% estiment que c'est un bon moyen pour mettre en place un plan de continuité d'activité. Mais pour le constructeur il s'agit largement d'idées fausses

« Compte tenu du peu d’information disponible à ce jour sur ce type de déploiement, il n’est pas prouvé qu’il se traduise intrinsèquement par une réduction des coûts de l’entreprise. Tant que les questions liées à la sécurité et la conformité du stockage de type cloud ne seront pas résolues, l’adoption d’un modèle de Cloud Computing risque de s’avérer en fait coûteuse pour une entreprise, tant en termes de perte de données que de sanctions pour non-conformité. Il est donc tout aussi surprenant que les informaticiens pensent que les entreprises vont déployer ces services pour assurer la continuité d’activité et l’essor commercial», explique ainsi Emmanuel Villion, le directeur général d’Hitachi Data Systems France.

Selon lui, il est naturel que les entreprises s'intéresse au Cloud "vu le battage autour de cette technologie" - ironiquement, Hitachi a lui même dévoilé les premiers éléments de sa stratégie Cloud il y a une dizaine de jours, NDLR.  76 % des répondants à l'étude menée par Hitachi affirment ainsi que « le Cloud Computing sera important pour leur entreprise en 2010 ». Mais pour Emmanuel Villon, si "le cloud privé est certainement amené à jouer un rôle dans l’entreprise, (...) les services reposant sur un cloud public doivent encore beaucoup évoluer avant de représenter une solution métier viable".

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close