Stockage : Hitachi Vantara adopte à son tour Kubernetes

Le constructeur lance HKS, un Kubernetes doté de pilotes pour ses baies de disques. Mais Hitachi Vantara a aussi l’intention de le proposer comme moteur applicatif.

Le fournisseur de baies de stockage Hitachi Vantara a désormais lui aussi son environnement Kubernetes. Dénommé HKS (Hitachi Kubernetes Service), celui-ci correspond à un orchestrateur Kubernetes clés en main, livré en particulier avec un pilote CSI dédié aux systèmes de stockage du constructeur. En ce sens, Hitachi Vantara rejoint ses concurrents qui proposaient déjà de tels pilotes CSI : citons NetApp avec Astra, Pure Storage avec Portworx, ou encore, plus récemment, Dell EMC avec son Project Karavi.

Suite de l'article ci-dessous

L’ajout de pilotes CSI aux baies de stockage traditionnelles pour les rendre compatibles Kubernetes est une technique censée faciliter les projets de cloud hybride. La démarche est sponsorisée par Google, le créateur de Kubernetes, qui a créé un label Anthos Ready Storage.

Rappelons que Kubernetes est l’orchestrateur qui permet d’exécuter les applications en containers, à savoir un format plus simple que celui des machines virtuelles et qui a le mérite d’être universel entre le datacenter et les clouds publics. Pour autant, Kubernetes, dans sa version basique, ne donne pas accès aux systèmes de fichiers qu’utilisent les applications historiques pour lire et écrire leurs données, d’où la nécessité de l’enrichir par l’intermédiaire d’un pilote.

Un Kubernetes prêt à l’emploi

Mais au-delà de son pilote, HKS se veut un environnement Kubernetes complet qu’Hitachi Vantara proposera désormais comme composant système sur ces serveurs autonomes, convergés ou hyperconvergés UCP. L’enjeu du constructeur est de présenter ces gammes comme des solutions complètes de cloud hybride, permettant de prendre en charge la migration en cloud des applications elles-mêmes, au-delà des seules données.

En ce sens, les serveurs d’Hitachi Vantara pourraient faire du cloud hybride sans nécessairement être équipés de la dernière version des logiciels de virtualisation de VMware, qui intègre, elle aussi, Kubernetes. Notons que HPE avait déjà opté pour une démarche similaire en proposant sur ses serveurs Container Platform, son propre Kubernetes.

« C’est depuis la console de Kubernetes que les entreprises vont de plus en plus administrer leur stockage et leur puissance de calcul. »
Peter MeisterResponsable produits cloud, Hitachi Vantara

HKS découle d’une version de Kubernetes développée par la startup Containership qu’Hitachi Vantara a rachetée en 2019. Pour Peter Meister, responsable des produits cloud chez Hitachi Vantara, il était essentiel de savoir proposer aux entreprises un Kubernetes clefs en main, mieux outillé que la version Open source habituelle :

« Nous pensons que les applications au format container vont engendrer les plus importants investissements dans le domaine du stockage au cours des 20 prochaines années, en particulier parce que ces applications seront liées à la mobilité. De fait, c’est depuis la console de Kubernetes que les entreprises vont de plus en plus administrer leur stockage et leur puissance de calcul », dit-il.

« Hitachi Vantara a toujours proposé des offres sur site de pointe, pleinement fonctionnelles. HKS est l’élément qui leur manquait pour prétendre participer à la mise au point des nouvelles applications conçues en mode cloud », estime l’analyste Scott Sinclair, du beau d’études ESG.

De son côté, Gartner prédit que 75 % des entreprises utiliseront des applications au format container d’ici à 2024, contre environ 30 % aujourd’hui. La protection des données et la sécurité sont des questions qui se posent en permanence et elles pourraient entraver la mise en place de telles applications si les entreprises utilisent une version brute de Kubernetes.

Selon Peter Meister, la prochaine étape pour Hitachi Vantara sera de nouer des partenariats avec des fournisseurs tiers, notamment pour développer des solutions de reprise d’activité après incident (PRA) à partir d’infrastructures entièrement pilotées par Kubernetes.

Pour approfondir sur Administration du stockage

Close