IBM propose un package logiciels et services pour les stratégies commerciales 2.0

IBM confirme sa stratégie transversale alliant logiciels et services. Si l’activité conseil demeure très indépendante, elle est appelée à jouer un rôle de levier non négligeable pour les packages logiciels du groupe, souvent constitués par croissance externe. Après les activités analytiques, Big Blue propose une offre globale dédiée aux forces commerciales et marketing.

Fort du succès de BAO (Business Analytics and Optimization) lancé au printemps 2009 sur le segment de l’analytique, IBM réitère l’expérience d’une offre globale, alliant logiciel et services, mais cette fois-ci pour le segment des forces commerciales, avec le lancement de la ligne de services de conseil Smarter Commerce. Cette offre transversale sera soutenue tant par des ressources commerciales que marketing et couvrira l’ensemble des activités de commerce des entreprises, de l’approvisionnement à la fidélisation via les réseaux sociaux. Pour ce dernier point, Big Blue annonce d’ailleurs le lancement d’un outil d’analyse et de gestion de présence des marques sur les réseaux sociaux en mode Saas qui doit permettre d’optimiser les campagnes de marketing et de proposer des initiatives commerciales en temps réel.

Côté logiciel, Websphere Commerce constitue le cœur de l’offre. Mais comme souvent, IBM s’appuie pour asseoir son offre sur le fruit de ses acquisitions. Après la chaine analytique en 2008 et 2009, la gestion des données marketing a en effet été la cible favorite de Big Blue en 2010. IBM a racheté en mai 2010 Sterling Commerce, un spécialiste des outils d'intégration de données et d'optimisation de la chaîne logistique et commerciale, pour 1,4 milliard de dollars. L’offre Sterling Selling and Fullfillment Suite s’avère un complément précieux pour l'offre WebSphere Commerce.

Autre rachat particulièrement intéressant dans le cadre de l’offre Smart Commerce : celui d’Unica en août 2010 pour 480 millions de dollars. Unica est spécialisé dans les logiciels automatisant le marketing online (marketing interactif, gestion de campagnes, Web analytics) et compte, parmi ses clients, quatre des cinq plus grands opérateurs mondiaux, la plupart des grands distributeurs américains, les grandes banques de détail aux Etats-Unis, le top 10 des entreprises dans les sciences de la vie, quatre des cinq plus grands constructeurs automobiles mondiaux, etc. En France, les logiciels Unica ont été retenus au printemps 2010 par la chaîne de magasins Leclerc pour gérer ses campagnes d'e-mail marketing. Enfin, Coremetrics, spécialiste américain de la mesure d’audience et de l’analyse de trafic en ligne acquis également en août dernier, constituera certainement le moteur de l’outil d’analyse et de gestion de présence des marques sur les réseaux sociaux. L’été dernier, IBM expliquait déjà vouloir intégrer les outils de Coremetrics dans son portefeuille d’offre Saas et BI à destination des directions marketing et commerciales.

IBM estime à 70 milliards de dollars le marché potentiel représenté par ces nouvelles techniques commerciales.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close