La GED se concentre encore : Open Text met la main sur Vignette

Le Canadien Open Text, l'un des derniers éditeurs indépendants de poids dans la gestion de contenu, met la main sur Vignette, son concurrent américain en perte de vitesse. Un épisode de plus dans le long feuilleton des rachats qui ont rythmé la vie du marché de l'ECM ces dernières années.

Nouvel épisode dans la consolidation des acteurs de la gestion de contenus. Lors de l'annonce de ses résultats pour son troisième trimestre fiscal, la Canadien Open Text a dévoilé son intention de racheter son concurrent américain Vignette. L'accord, qui prévoit à la fois du numéraire et des échanges d'actions, valorise la cible à hauteur de 310 millions de dollars. L'acquisition du spécialiste du Web Content Management (WCM) par un des derniers éditeurs indépendants de l'ECM (Enterprise Content Management) doit se concrétiser dans la seconde moitié de l'année, selon un communiqué diffusé par les deux sociétés. Il est notamment soumis à l'approbation des actionnaires de Vignette.

Rappelons que le marché de l'ECM s'est fortement concentré ces dernières années, notamment avec le rachat de Documentum par EMC, de FileNet par IBM ou encore de Stellent par Oracle. Plus récemment, le spécialiste de la recherche Autonomy a mis la main sur Interwoven, un spécialiste de la gestion de contenu. Parallèlement, une offre Open Source s'est structurée, avec la montée en puissance d'Alfresco et, à l'échelon français, de Nuxeo.

Vignette en perte de vitesse rapide

Dans ce paysage qui tend à rapprocher les offres d'ECM de solutions logicielles plus globales, Open Text joue la carte du "pure player". L'éditeur, qui a déjà mis la main sur des concurrents importants comme Ixos ou Hummingbird, a encore fait grossir son offre en fin d'année dernière en rachetant le spécialiste de l'OCR Captaris pour 131 millions de dollars, suivant le mouvement enclenché par EMC et Oracle.

Au cours de sa dernière année fiscale - terminée le 30 juin 2008 -, Open Text a brassé 725 millions de dollars, avec des ventes de licences en hausse de 20 % sur un an. De son côté, Vignette apparaît en nette perte de vitesse : pour son année fiscale 2008, l'éditeur d'Austin a publié un chiffre d'affaires de 170 millions de dollars environ, en chute de 11,6 % sur un an. Les chiffres laissaient surtout apparaître une sévère dégradation en fin d'année, avec un recul de l'activité de près de 30 % au quatrième trimestre 2008. Avec moins de 34 millions de dollars engrangés (- 24 % sur un an), le premier trimestre fiscal 2009 de Vignette n'a guère été plus brillant.

En savoir plus : lire l'interview du Pdg de Open Text, John Shackleton, dans LeMagIT (juin 2008).

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close