Marché des PC : déclin historique en 2009, selon Gartner

En 2009, les ventes mondiales de PC devraient enregistrer le recul le plus sévère de leur histoire. Le dynamisme des netbooks, les portables low cost, ne parviendra pas à redresser la barre, prévient le Gartner.

Comme une cri d'alarme. En 2009, le marché des PC devrait enregistrer le plus fort déclin de son histoire, vient d'annoncer le Gartner, dans un communiqué alarmiste. Selon le cabinet d'analystes, les ventes mondiales de PC devraient reculer de 11,9 % en 2009 (soit au total 257 millions d'unités). Une dégringolade que le Gartner qualifie de sans précédent : jusqu'alors, le pire recul du marché avait été enregistré lors de l'éclatement de la bulle Internet en 2001, avec une baisse 3,2 %.

Un énième coup de semonce pour une industrie qui voit s'accumuler les prévisions sombres. Au quatrième trimestre 2008, le marché mondial des PC n'avait déjà enregistré qu'un faible 1,1 % de croissance en volume. "Son pire niveau depuis 2002", expliquait alors Gartner. Même si, sur la période, les ventes en Europe de l'Ouest maintenaient le cap, le cabinet d'étude se montrait déjà pessimiste pour 2009.

Les netbooks confirment leur percée

C'est donc confirmé. En 2009, les ventes de PC de bureau devraient ainsi baisser de 31,9 %, à 101 millions d'unités vendues, tandis que celles des ordinateurs portables, qui tirent depuis plusieurs trimestres la croissance, ne devraient enregistrer qu'une modeste progression de 9 %, à 155,6 millions d'unités. Et encore : ce segment est largement dopé par les désormais tendance netbooks, ces petits ordinateurs low cost, dont l'Eee PC d'Asus constitue le fer de lance. Sans eux, les ventes de portables ne progresseraient que de 2,7 %, souligne ainsi le Gartner.

En 2009, ces mini-portables à bas coût devraient représenter 8 % du marché mondial du PC, avec 21 millions d'unités (contre 11,7 millions en 2008).

Les utilisateurs font durer leurs machines

Cette contraction du marché du PC devrait toucher tous les marchés, souligne le Gartner. Ce dernier prévoit une baisse de 13 % des ventes sur les marchés matures et de 10,4 % sur les marchés dits émergents.

Dans un communiqué, George Shiffler, directeur de recherche chez Gartner, explique que « l'industrie du PC fait face à des conditions exceptionnelles. Au fur et à mesure que l'économie mondiale continue de s'affaiblir, les utilisateurs étendent la durée de vie de leur PC[...] ». Ou se mettent à acheter des portables low cost dont les bas prix ont un effet déflationniste sur le marché et entaillent considérablement les marges des constructeurs.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close