Marché PC : IDC sonne le tocsin pour 2009

Récession en vue pour les constructeurs de PC. L’année 2009 sera bien pire que prévu et IDC revoit l’ensemble de ses chiffres pour annoncer un recul du chiffre d’affaires l'année prochaine. Seuls les constructeurs qui ont déjà pris de l’avance sur le marché des netbooks – qui portera la croissance en volume – devraient s’en tirer sans dommage.

Comme celui des serveurs, le marché des PC est en chute libre selon la dernière livraison d’IDC qui prévoit pour 2009 une annus horibilis avec un net recul (- 5,3 %) des ventes en valeur en dépit d’une légère croissance en volume (+ 3,8 %). Une mise à jour importante des chiffres publiés il y a trois mois, époque à laquelle le cabinet d’étude de Boston estimait encore que 2009 serait globalement positif (+ 13,7 % en volume et + 5 % en valeur).

Une crise financière plus tard, force est de constater que les temps vont être très durs pour les constructeurs. Ceux qui ont loupé cette année le virage netbooks (portables low cost) en feront certainement les frais, car seul ce segment – qui génère des revenus plus faibles, ce qui explique notamment le décalage de tendance entre valeur et volume - devrait vraiment progresser.

Pour l’année qui s’achève, les prévisions sont également revues à la baisse, mais dans une moindre mesure. La croissance est attendue autour de 12,4 % en volume.

Retournement brutal sur les marchés émergents

Pour l’après 2009, le cabinet d’étude se risque à anticiper une reprise, avec des croissances – toujours en volume – de 10,9 % pour 2010 et 12 % pour 2011 et 2012. La chute devrait donc être brutale, mais de courte durée, tentent de rassurer les analystes.

Les marchés émergents sont particulièrement sensibles au retournement du fait de la chute des prix des matières premières – dont ils sont producteurs –, de la revalorisation du dollar et de l’assèchement des crédits. Du coup, d’apporteurs de croissance ils se transforment en moteurs de la récession. Selon IDC, « l’Amérique Latine et l’Europe centrale et orientale devraient voir leurs ventes en volume chuter à partir du 3ème trimestre 2009, tandis que celles du Moyen Orient et d’Afrique devraient progresser, mais à un niveau bien plus lent que ces dernières années ».

Du côté des marchés plus matures, la croissance sera aussi en berne avec un - 3 % attendu aux Etats-Unis sur 2009 tandis que l’Europe – un peu moins perméable à la crise du crédit et particulièrement active en matière de netbooks – enregistrera une croissance en volume de 6 %. A comparer toutefois aux 20 % de progression qui devraient finalement être atteints sur 2008.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close