VMWare View 3 : du thin client au client lourd, et vice-versa

Rendre accessible un même poste de travail sur, virtuellement, n’importe quel type de poste client, qu’il soit lourd ou léger. C’est l’ambition de VMWare View 3. Avec, cerise sur le gâteau, un embryon de fonctionnement en mode déconnecté.

Avec View 3, VMWare entend permettre aux entreprises de profiter pleinement de la virtualisation du poste de travail en découplant l’environnement logiciel de travail du terminal physique d’accès. View 3 se pose en effet comme une solution permettant gérer de manière dissociée système d’exploitation, données et applications pour packager des environnements de travail – les « User Views » – utilisables aussi bien sur un ordinateur de bureau que sur un client léger ou un ordinateur portable. Une logique dans laquelle VMWare s’est engagée dès le mois de juin dernier avec le lancement de ThinApp 4.0, un des composants clés de la solution VMWare View 3.

image 1

Autre composant central de VMWare View 3, le View Manager 3 consiste en une solution d’administration des postes de travail virtuels, permettant de centraliser la mise à jour et l’application de correctifs au travers d’une console unique. View Composer permet quant à lui de créer rapidement des images virtuelles liées à un « master » du poste de travail virtuel. Bien sûr, toutes les données restent stockées au cœur du centre de calcul de l’entreprise. Les transmissions avec le poste client sont encapsulées dans un tunnel SSL.

image 2

Du pur poste de travail déporté ? Pas tout à fait. En effet, VMWare View 3 intègre Offline Desktop, un outil expérimental d’utilisation des machines virtuelles en mode déconnecté censé préserver les règles de sécurité prédéfinies.

Comme il se doit, VMWare View 3 peut être employé conjointement avec une vaste gamme de clients légers, à commencer par ceux de Wyse ou encore HP. Certains éléments de la présentation de Fredrik Sjöstedt, directeur marketing de VMWare, lors du Dell Enterprise Vision Day organisé ce mardi 2 décembre à Londres, laissent même entendre que l’éditeur envisage de s’attaquer aux terminaux mobiles tels que l’iPhone. Ces éléments ne figurent hélas pas dans les présentations de VMWare disponibles sur Internet.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close