Marché du PC : la vigueur de la reprise dépasse les espérances

C’était attendu, mais pas à ce niveau. Les ventes explosent en Asie, les Etats-Unis confirment la reprise et l’Europe s’est montré très dynamique : les constructeurs de PC peuvent se féliciter du début d’année 2010. A des niveaux variables cependant. Les Chinois en profitent, HP résiste difficilement et Dell et Toshiba marquent nettement le pas. La sortie de crise est également l’occasion de modifications tranchées du marché.

Comme Gartner l’avait laissé entendre en début de semaine, présentant un 1er trimestre 2010 meilleur que prévu pour l’ensemble de l’industrie IT, le marché PC est bien l’un des principaux responsables de cette embellie post-crise. Selon le cabinet d’études, les ventes en volume ont augmenté fortement - + 27,4 % - pour atteindre les 84,3 millions d’unités livrées. Un résultat supérieur de plus de 5 points à ce qu’avait anticipé Gartner fin 2009 !

Une croissance soutenue notamment due à la reprise forte des commandes enregistrée sur la zone Emea (Europe, Moyen-Orient, Afrique) qui a enregistré une croissance de 24,8 %. Selon Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner, la surprise vient surtout du marché entreprise qui reprend vite, poussé par un besoin de remplacement du parc installé redevenu d'actualité du fait d'un environnement macro-économique un peu moins incertain. Et cette reprise du marché professionnel devrait encore s'accentuer au second semestre et au début de 2011, portée cette fois par l’effet Windows 7.

Les Asiatiques bousculent les leaders historiques

Dans ce contexte, HP continue de mener la danse (+ 19,9 % de croissance à 15,32 millions d’unités livrées), mais voit sa part de marché baisser de plus d’un point à 18,2 %. Ce tassement est surtout le fait d’un vent venu d’Asie, avec l’explosion des ventes chez le Taïwanais Acer (+ 54,3 % à 12 millions d’unités livrées et 14,2 % du marché, soit un bond de 2,5 points) et le Chinois Lenovo (6,98 millions d’unités livrées, en hausse de 59,2 %, pour 8,3 % du marché).
Les grands perdants du trimestre se trouvent du côté de Dell et Toshiba, qui semblent tous deux désormais engagés sur une pente extrêmement glissante. Le premier, héros du marché à l’aube des années 2000, est désormais en 3ème position derrière Acer avec 10,2 millions d’unités livrées (+ 21,4 %) et 12,1% du marché. De son côté, Toshiba, longtemps porté par la vague des portables classiques, tombe au 6ème rang, désormais dépassé par Asus, spécialiste du netbook. Ce dernier a vu ses ventes exploser (+ 114,8 %) sur un an pour atteindre 4,63 millions d’unités.

Europe : les TPE et PME investissent

Au niveau régional, les Etats-Unis – quoiqu’en retrait par rapport à la zone Emea avec une croissance de 20,2 % - connaît cependant son second trimestre consécutif de progression à deux chiffres. Une gageure si tôt après la crise, qui confirme la solidité de la reprise, au moins sur le marché PC. Sur le marché professionnel, la hausse y est de 10% alors qu’elle était quasi-inexistante au dernier trimestre 2009 indiquant un retour des investissements des entreprises.

En Europe de l’Ouest, les marchés britanniques, allemands et français ont été particulièrement performants avec, notamment, une reprise des investissements des plus petites entreprises qui portent la croissance sur le segment professionnel. Gartner attend désormais que les plus grands comptes réinvestissent, notamment à la faveur des plans de migration vers Windows 7 (voir à ce propos notre article sur la migration à l’œuvre chez Sanofi Aventis).

En Asie enfin le marché est particulièrement dynamique avec une croissance de 36,9 % sur le continent. Et même de plus de 45 % pour la Chine.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close