Cloud : Orange se concentre sur les offres destinées à la production informatique

Se tenant à l'écart des offres de cloud d'entrée de gamme, telles que celles d'Amazon ou celles à base de l'offre vCloud Express de VMware, Orange Business Services (OBS) préfère se concentrer sur des offres ciblant la production informatique des grands comptes et grosses PME. L'offre "Flexible Computing" d'OBS, lancée à l'été 2009, constitue ainsi un complément des solutions d'hébergement et d'outsourcing plus traditionnelles de la SSII interne du groupe France Télécom.

Présent à l’occasion du vForum, la conférence utilisateurs française de VMware, Orange Business Services (OBS) est revenu sur la commercialisation de son offre de Cloud, baptisée "Flexible Computing". Lancée dans le courant de l'été 2009, cette offre d’infrastructure virtualisée sous vSphere permet à des entreprises d’héberger tout ou partie de leurs systèmes dans le nuage d’Orange. Concrètement, l’opérateur fournit aux entreprises des machines virtuelles configurées selon leurs besoins (en terme de puissance, de connectivité et de stockage) et avec un système d’exploitation pré-installé (Red Hat Linux ou Windows). Le tout est supporté 7 jours sur 7 par l’opérateur avec un engagement de disponibilité et des garanties de rétablissement.

A ce jour, Orange a choisi de ne pas jouer sur le marché des offres de cloud à bas prix, telles que celles qu’offrent Amazon ou VMware avec vCloud Express, l’offre de cloud prête à l’emploi de l'éditeur déployée notamment par des hébergeurs américains comme TerreMark. Ces offres, que l'on peut souvent payer avec une simple carte de crédit, sont aujourd’hui utilisées pour constituer des environnements de test et de développement à bas coûts par des entreprises de toute taille. Elles fournissent par ailleurs le socle d’infrastructure de nombre de start-ups et TPE à la recherche d’un moyen simple et économique de mettre en place une infrastructure serveur pour héberger leurs applications sans avoir à investir dans leurs propres matériels. Pas une priorité pour l’opérateur français, qui souhaite plutôt se concentrer sur les offres de cloud à vocation de production.

Mode de facturation "à la Amazon"

Cela n’empêche pas Orange Business Services d’être conscient de la pression que mettent les offres d’entrée de gamme sur les prix, mais aussi d’être influencé par leur mode de tarification. Ainsi, OBS nous a confirmé, lors du récent salon vForum de VMware, tester auprès de quelques clients un nouveau mode de facturation à l’usage au lieu de l’actuel mode forfaitaire.

Pragmatique, OBS semble voir son offre de Cloud comme l’un des éléments nécessaires d’une palette plus large qui comprend déjà des offres de connectivité, d’hébergement et d’outsourcing. D’ailleurs, l’opérateur met l’accent sur l’accompagnement des clients et sur les prestations de migration et de transformation permettant aux entreprises de faciliter la bascule de leurs infrastructures de production existantes vers des infrastructures en nuage.

Une approche finalement assez similaire à celles des grandes SSII liées à des constructeurs comme IBM Global Services ou HP-EDS, et qui est sans doute plus lucrative que le seul hébergement basique de machines virtuelles.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close