OBS et Microsoft placent les communications unifiées sur Lync dans le Cloud

Aux Techdays 2015, Orange Business Services et Microsoft ont présenté une offre de communications unifiées dans le Cloud qui repose sur Lync. Elle sera hébergée dans le datacenter de Val de Reuil et s’appuie sur le réseau VPN d’OBS.

Orange Business Services (OBS) a décidé de capitaliser sur son partenariat au long court avec Microsoft pour présenter, à l’occasion des TechDays 2015, une offre de communications unifiées et de collaboration dans le Cloud qui s’adosse à Lync, la plate-forme de collaboration de Microsoft. Nom de l’offre : Business Together as a Service Microsoft, qui consiste en fait à porter une solution existante conjointe entre les deux partenaires dans le Cloud, avec une touche d’administration et de simplification en plus (Cloud aidant). La solution est hébergée dans le datacenter de Val-de-Rueil d’OBS. 

« Il y a quelques années, résume Olivier Menez, directeur marketing, Unified Communications & Collaboration, chez Orange Business Services, OBS et Microsoft avaient déjà initié une offre autour de Lync en mode intégré ou managé. » Offre qui aujourd’hui, dans ces deux modes, compte quelque 700 000 utilisateurs selon lui, dont environ 300 000 équipés d’un service voix.

Orange

Il faut ajouter que les deux partenaires sont habitués des annonces effectuées lors des TechDays de Microsoft. En 2010 et en 2011, Orange avait profité de l’événement pour annoncer qu'il allait vendre les solutions de collaboration SaaS de l’éditeur de Redmond, d’abord auprès des grands comptes puis auprès des PME..

Avec cette nouvelle offre Business Together as a Service, cette solution existante sur Lync est placée dans le Cloud d’Orange et se voit dotée de services de téléphonie d’entreprise. « Un domaine que l’opérateur connait bien », commente encore Olivier Menez. Avec cette offre de communications unifiées, OBS entend viser les entreprises de 500  à 5000 utilisateurs et profiter de la tendance forte des nouveaux modes de travail, comme le télétravail, où la collaboration et les communications jouent un rôle clé.

Aussi critiques soient-elles pour les entreprises françaises, les communications unifiées ne sont pas encore une brique propice à un déploiement dans le cloud. Une étude réalisée par IDC (avec Telindus, SFR Business Team et Cisco) l'année dernière indiquait une frilosité des entreprises hexogonales à placer leurs solutions de communications unifiées dans le Cloud. Sur les 63% des 303 entreprises interrogées en France (de 500 employés et plus), ayant prévu un déploiement, seulement 15% pensaient au cloud.

Concrètement, il s’agit ici d’exploiter Lync pour aborder une notion d’expérience continue en matière de terminaux, que ce soit bureau, tablette et Smarphone. La solution « distribue » les communications en fonction du contexte de l’utilisateur. Parmi les services supportés, on retrouve aussi la messagerie instantanée, la messagerie unifiée, des services de téléconférence et de gestion de présence.  « On passe d’une environnement à l’autre en fonction de son contexte », explique le responsable d’OBS.

VPN et portail d’administration

L’offre est couplée aux offres de téléphonie ToIP centralisée du groupe (Business Talk IP) pour « nous engager sur de la CAC (Call Admission Control) et garantir une haute qualité audio  », commente Olivier Ménez. Ce qu’OBS estime être un point fort alors que les communications sont un élément critique pour les entreprises. Comme Business Talk IP, Business Together as a Service bénéficie du réseau privé virtuel de l’opérateur (Business VPN).

Enfin, un portail d’administration a été mis en place pour ajouter ou supprimer des utilisateurs, ou leur affecter un numéro de téléphone. OBS a défini quatre profils pour accélérer la configuration du service. « Cela permet de se caler sur le rythme de l’entreprise, de provisionner et de dé-provisioner des services, à la volée. La facture s’adapte en fonction », commente encore Olivier Ménez, mettant en avant le côté à la demande de la solution. Justement la facturation, mensuelle, « démarre à quelques euros » indique-t-il sans autre précision.

Notons qu’OBS intégrera Skype Entreprise (un rebranding de Lync) à son offre dès la sortie de la solution. Sortie qui reste aujourd’hui encore flou. « On est en plein préparatifs et OBS y est très impliqué », résume Etienne Lacour, chef produit Communications Unifiées - Office chez Microsoft, interrogé par la rédaction.

 

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close