Orange conforte ses capacités de gestion de cloud avec le rachat du norvégien Basefarm Holdings

Orange Business Services a récemment annoncé l'acquisition de Basefarm, un fournisseur de services d'hébergement critiques, de services de cloud managé et de services Big Data basé à Oslo. Les équipes et infrastructures de la société viendront renforcer les équipes cloud d'OBS et compléter sa couverture géographique en Europe.

Orange Business Services a annoncé la semaine dernière le rachat de Basefarm Holdings un spécialiste norvégien de l’hébergement et de la gestion d’infrastructures cloud.

Basé à Oslo, Basefarm exploite en propre deux datacenters (OSL 3 et OSL 5) dans la capitale norvégienne (pour un total de 7500 m2 de surface d’hébergement). La firme est présente dans les principaux pays nordiques et en Allemagne et emploie près de 550 salariés spécialisés dans la gestion d’applications critiques. Outre ses services cloud managés basés sur ses propres infrastructures de datacenter, Basefarm fournit aussi des services managés sur les infrastructures d’Amazon AWS et de Microsoft Azure.

La société s’est aussi fait remarquer en 2017 en rachetant l’allemand The unbelievable Machine Company, spécialisé dans l’exploitation d’infrastructures Hadoop et dans la gestion d’infrastructures cloud privées et publiques.

Selon Orange, Basefarm devrait lui permettre d’étendre son offre en matière de gestion d’infrastructures cloud et multicloud. L’acquisition lui permettra aussi d’étendre son empreinte géographique en Europe et de doper ses compétences de gestion cloud (l’opérateur revendique près de 1600 experts cloud, un chiffre qui s’est notamment accru avec le rachat récent de Business & Decision en France).

Jusqu’alors, Basefarm était contrôlé par le fonds américain Abry Partners, qui a accepté de céder sa participation à Orange, valorisant Basefarm à environ 350 M€.

« Dans un contexte de marché cloud en forte consolidation, nous nous félicitons de l’acquisition de Basefarm qui nous permet d’accélérer notre développement international et surtout d’étendre nos services de Big Data et de gestion des applications critiques. Au-delà de la fourniture d’infrastructures de cloud public ou privé, c’est en effet notre capacité à proposer des services enrichis et automatisés, partout dans le monde, qui nous permettra d’accompagner les entreprises dans leurs enjeux en matière de cloud, de Big Data et d’Intelligence Artificielle », a expliqué Helmut Reisinger, le Directeur Général d’Orange Business Services dans un communiqué.

Cet Autrichien, entré chez Orange Business Services en 2007 pour prendre la direction des activités Europe et Russie, a succédé à Thierry Bonhomme à la tête d’OBS au printemps 2018.

Selon Orange, l’acquisition de Basefarm devrait être finalisée au cours du troisième trimestre 2018 « à l’issue de l’approbation par l’autorité de la concurrence concernée ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close