Sans contact : Inside Contactless pousse l’Open Source pour défragmenter le marché du NFC

La société d’Aix-en-Provence Inside Contactless passe à l’Open Source sa pile de middleware NFC maison afin de donner de l’air à un marché encore cloisonné par des problèmes d’intéropérabilité, liés à un monde encore trop propriétaire. Open NFC doit ainsi accélérer la conception d’applications et de terminaux intégrant la technologie sans-contact, et en faire un composant par défaut dans les terminaux.

Permettre une installation pro-active de NFC. C’est une des raisons mises en avant par Inside Contactless, société française installée à Aix en Provence et spécialisée dans les puces et applications NFC, pour expliquer l’ouverture à l’Open Source de sa plate-forme Microread Software Foundation. Une pile middleware NFC, re-baptisée pour l’occasion Open NFC, qui permet aux partenaires de l’entreprise, qu’ils soient éditeurs ou encore constructeurs de téléphonie mobile, de développer des services et autres briques logicielles reposant sur la technologie NFC.

Techniquement, Open NFC fournit un middleware reposant sur une série de normes, de protocoles et de pilotes ainsi que plusieurs API (interface de programmation) applicatives nécessaires au développement. Un ensemble de technologies que la société dit avoir trié - rappelons que NFC est plombé par une kyrielle de standards - à partir de son expérience et de scénarii éprouvés. Inside Contactless propose également des implémentations de référence pour Windows CE 6, et Linux 2.6, et en promet une pour Android avec la version 3.5 d’Open NFC dont la sortie est programmée en mars prochain. Rien pour l’heure pour RIM et iPhone mais Loïc Hamon confirme regarder de près ces deux offres.

Pour mémoire, NFC (Near Field Communication) constitue une technologie de transmission de données sur de courtes distances. NFC, qui repose sur un système sans contact de type lecteur /puce, et est souvent vu comme la technologie de référence pour le paiement mobile, les banques en ligne ou encore l’intelligence ambiante. Si, comme le cabinet Juniper Research le prédit, le marché du NFC et des téléphones équipés de la technologie devrait rapidement prendre son envol d’ici 2012, aujourd’hui, les usages et les services peinent encore à décoller. Le nombre de téléphones portables incluant NFC étant encore fortement limité sur le marché.

Open NFC vise en partie à adresser ce point. En portant sa plate-forme vers l’Open Source, Inside Contactless entend faire sauter un des verrous qui freinent aujourd’hui le développements d’applications, explique Loïc Hamon, vice président marketing de la société. En cause : le sacro-saint problème d’intéropérabilité entre technologies propriétaires reposant sur un type de hardware particulier, qui fragmente très fortement le marché du NFC. “En fournissant un stack Open Source, nous donnons à nos clients la possibilité de développer des applications pour différents terminaux”, souligne Loïc Hamon.

Autre démarche constructive de la société : encourager la banalisation du NFC dès la conception de l’appareil. Un point qui, aujourd’hui encore, fait défaut au marché dont l’offre de terminaux est très réduite. “Certains clients sont bloqués sur du propriétaire. Ils n’intègrent pas NFC [de facto NDLR], sauf s’ils en ont la demande”, ajoute-t-il. L’Open Source agira ici comme un catalyseur en donnant la possibilité de concevoir gratuitement, et ce pro-activement, des applications sur NFC.

Une offre Open Source réservée aux seuls partenaires

Open NFC est aujourd’hui placé sous une licence Apache, plus permissive et moins contaminante que la GPL, explique Loïc Hamon. “Nos clients pourront choisir de placer leur travaux en Open Source ou sous un format propriétaire”. En revanche, pas question pour l’heure de diffuser en ligne Open NFC, commente-t-il. “Nous n’avons pas la vocation d’animer une communauté”. Seuls les partenaires et les clients de la société pourront bénéficier de cette offre Open Source. Orange, Qualcomm et Motorola sont parmi eux.

En complément :

Sans contact : le NFC apprivoise le mode pair-à-pair
NFC : le NFC Forum et l'Etsi alignent leurs standards
Le centre Pompidou adopte NFC pour séduire les ados 

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close