SkySQL se cherche un positionnement Big Data et Cloud

Avec la nomination de David Douglas, SkySQL veut renforcer son positionnement d'expert sur les domaines du Big Data et du Cloud. La société de support de MySQL compte mise également sur les prochaines évolutions de MariaDB et du support de Hadoop pour s'aligner ces segments très tendances.

Comme pour fêter sa première année, SkySQL, une société spécialisée dans le support de MySQL initiée par les ex-employés de Sun, a décidé de renforcer son positionnement sur les segments très tendance du Cloud et du Big Data. La société de Ulf Sandberg, l'ex-monsieur services de MySQL, a recruté pour cela un expert : David Douglas. Celui-ci interviendra en tant que conseiller stratégique nuage et données en volume de la société, espérant donner à SkySQL une note différenciante sur le marché, face à Oracle et MySQL.

Evidemment David Douglas n'est pas un inconnu pour les équipes de SkySQL. Avant de diriger la société Touchtable, il a occupé le poste de senior vice président pour le Cloud Computing et de directeur du développement durable chez Sun. Selon SkySQL, il aurait également été très actif dans le rachat de MySQL par Sun, avant que ce dernier ne soit finalement absorbé par Oracle. La nomination de David Douglas vient ainsi étayer l'argument n°1 de SkySQL : réunir une équipe expérimentée d'anciens employés de MySQL et de Sun afin de donner une alternative de poids auprès des entreprises à l'offre MySQL chez Oracle. Il rejoint donc Käj Arno, ex-chef d'orchestre des communauté chez MySQL, actuellement vice-président produit et communautés chez SkySQL et David Axmark, l'un des co-fondateurs de MySQL AB, qui officie en tant que conseiller stratégique dans la société. Rappelons également que SkySQL fonctionne en partenariat avec Monty Program, l'entité initiée par Monty Widenius (l'autre fondateur de MySQL AB), dont l'objectif est de placer MariaDB, un fork de MySQL, face à l'offre d'Oracle.

"David devrait nous aider à soutenir notre stratégie de positionnement dans un contexte Cloud et Web", résume Michael Carney, vice président des ventes de SkySQL, interrogé par la rédaction. Et également contribuer à renforcer la société sur la cible grands comptes. A l'image des contrats déjà signés avec Virgin Mobile,  De Particulier à Particulier, La Poste, Paybox et très récemment Deutsche Telekom - l'un des plus gros clients signés à ce jour sur la partie support de MySQL.

Outre le fait d'assoir la société sur le terrain des données en volume et du Cloud, "l'arrivée de David Douglas, devrait également permettre à SkySQL "d’entrer en contact avec des partenaires majeurs, d’avoir accès à des ressources sectorielles clés et d’étoffer son portefeuille de clients d’entreprise potentiels", explique la société dans un communiqué.

MariaDB se rapproche de Hbase

Et les prochaines moutures de la base de données MariaDB pourraient bien aider SkySQL à atteindre ses objectifs. Si pour l'heure, les migrations de MySQL vers la base de données de Monty Program progressent lentement - SkySQL l'a notamment installée chez De Particulier à Particulier - , son intégration n'est pas systématique. Michael Carney note toutefois intérêt grandissant pour le  SGBD, parlant de  "50 000 téléchargements par semaine".

Ainsi, MariaDB devrait prochainement supporter un moteur de stockage reposant HBase (une base de données Hadoop), et proposer ainsi une alternative NoSQL, en ligne avec les évolutions du marché. Cela viendra renforcer l'intégration d'InfiniDB, un système de gestion de base de données open source orienté colonnes pour les data warehouse, notamment. A terme, l'idée est "de fournir une architecture hybride", souligne Michael Carney.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close