Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

Stockage Flash : Violin Memory dévoile deux baies haut de gamme

Parmi les acteurs phares des baies de stockage 100% Flash, Violin Memory vient de compléter son offre avec une ligne de baie haut de gamme baptisée Violin 6000, qui promet jusqu'à 1million d'IOPS pour une seule appliance. L'objectif est de supplanter les baies de stockage traditionnelles à base de disques, telles que les Symmetrix d'EMC ou les VSP d'Hitachi, pour les applications transactionnelles critiques. Cette nouvelle gamme sera notamment revendue par HP et IBM.

La semaine dernière, Violin Memory a enrichi sa gamme de systèmes de stockage Flash en dévoilant la gamme Violin 6000 - composée de deux nouvelles baies de stockage - et accru les capacités de sa gamme de baies existante, la série 3000 en doublant la capacité de stockage du Violin 3220.

La Série Violin 6000 Violon se composent de deux modèles respectivement équipés de mémoire Flash SLC et MLC. Le premier modèle, le Violin 6616, a une capacité de stockage de 16 To (12 To utiles) et s'appuie sur des modules Flash SLC, tandis que le second, le Violin 6632 a une capacité maximale de 32 To (22 utiles) et s'appuie sur des modules MLC. Les deux baies se présentent sous la forme de boîtiers rackables au format 3U.

Selon la société, le Violin 6616 supporte un maximum de 1 million d'IOPS et offre un débit plafond de 4 Go/s tandis que le Violin 6632 est "limité" à 500 000 IOPS et 2 Go/s. Les deux modèles peuvent accueillir 8 ports 10Gigabit Ethernet ou 8 ports Fibre Channel à 8 Gbit/s.

La bataille fait rage sur le marché des baies de stockage Flash et plusieurs constructeurs se sont lancés sur ce marché au cours des deux dernières années à commencer par Nimbus, puis SolidFire. Texas Memory Systems et Kaminario les ont rejoints dans le courant 2011.

Selon le PDG de Violin, Don Basile - surtout connu pour son passé de financier et d'ex-CEO de Fusion-IO -, les baies de la société visent à répondre aux besoins haut de gamme et sont en concurrence avec des systèmes tels que les Symmetrix VMAX et ou les VSP d'Hitachi. Violin, vise notamment le marché des applications transactionnelles, de l'analytique en temps réel et de la virtualisation de postes de travail. Ses baies disposent de contrôleurs en mode actif-actif et l'ensemble de leurs composants sont redondants.
"Nous proposons l'ensemble des fonctions nécessaires pour remplacer une baie de stockage primaire haut de gamme", explique Basile, indiquant notamment la capacité de ses baies à faire de la gestion dynamique de LUN, à gérer le multipath et à supporter à la fois FC et iSCSI".
Selon Basile, un rack de 10 baies Violin en cluster peut faire face à 10 millions d'IOPS avec 40 Go/s de débit, tandis qu'un VMAX exigerait 40 racks pour produire le même type de résultats.
Bien sûr une telle performance a un prix. Selon Violin Memory, 1 Go stocké sur une baie de la série 6616 revient à environ  34 $, un prix ramené à 18 $ par Go la version MLC (Violin 6632).

Les nouveaux systèmes seront vendus via les partenaires stratégiques de Violin Memory, dont HP et IBM et devraient disponibles en volume au début 2012. D'ici là leur disponibilité sera limitée. IBM et HP ne tarissent d'ailleurs pas d'éloge sur les performances des systèmes du constructeur, qu'ils positionnent souvent en complément de leurs systèmes Unix haut de gamme dans les applications transactionnelles.

Montée en puissance de la mémoire Flash MLC

Si les mémoires flash SLC sont plus fiables et plus performantes que le MLC, les constructers tendent de plus en plus à mettre en avant la mémoire MLC. Cela requiert toutefois la mise en œuvre de technologies spécifiques pour palier le différentiel de performances et de fiabilité. Dans le cas de Violin, c'est la technologie vRAID qui assure la sécurité en répartissant les données écrites sur 4 modules plus 1 utilisé pour le stockage d'informations de parité. Selon Violin vRaid permet d'offrir des performances prévisibles tout en assurant une durée de vie de cinq ans pour ses systèmes.

"La tendance à long terme dans l'industrie est à l'augmentation de l'usage de la mémoire MLC" explique Basile. Ainsi une baie Violin 3220 peut accueillir un maximum de 20 To de flash SLC et traiter jusqu'à 250 000 IOPS avec un débit plafond de 1 Go/s.

"Violin cherche à s'attaquer à tous les fournisseurs de systèmes haut de gamme", explique Jim Bagley, un analyste de Storage Strategies Now. "Sa proposition est qu'il n'est plus utile d'acheter des baies de disques haut de gamme. Il suffit d'acquérir une baie Violin pour les données de production et de mettre tout le reste sur des baies SATA."

Pour Bagley, Violin a des chances de faire son trou sur le marché déjà très encombré du stockage flash . La société est bien financée (elle a levé 75 M$ en 2011 auprès de partenaires  stratégiques) et a tissé des relations étroites avec Hewlett-Packard, IBM et Toshiba . HP revend les systèmes de Violin sous la dénomination HP série VMA - grâce à un accord OEM -, et IBM a conclu un accord de revente avec Violin. Cela pourrait faire de la société une cible d'acquisition si les ventes de systèmes de stockage 100% Flash décollent.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close