Dassault Systèmes fait ses premiers pas dans le Cloud avec Amazon

Dassault Systèmes prend un virage Cloud en signant un accord stratégique avec Amazon Web Services qui prévoit la disponibilité des applications du Français sur l'infrastructure en nuage de l'Américain. Un premier pilier de la stratégie Cloud du groupe qui entend également verticaliser son offre en s'appuyant sur le Saas de la start-up Outscale.

Dassault Systèmes, le premier éditeur de logiciel français, spécialisé dans la simulation 3D et dans le PLM (Product LifeCycle Management - Gestion du cycle de vie des produits) a officiellement pris ce jour, vendredi mercredi 29 juin, son virage Cloud.

Le groupe a signé un accord stratégique, mais non exclusif selon un porte-parole de l'éditeur, avec Amazon Web Services, dans le cadre duquel les logiciels du groupe seront désormais disponibles sur l'infrastructure EC2 d'AWS (Amazon Web Services). Ainsi l'ensemble des gammes de Dassault Systèmes, à savoir Catia, Solidworks, Silulia, Delmia, Enovia et 3Dvia, 3DSWYN et même Exalead  (le spécialiste français de la recherche en entreprise acquis l'année dernière par l'éditeur) pourront être consommés à la demande et facturés à l'usage, comme il est de coutume dans l'éco-système. Un tournant donc pour Dassault Systèmes qui compte notamment s'appuyer sur les spécificités du Cloud, pour adresser le segment des PME qu'il avait du mal à toucher, ses applications très consommatrices de ressources nécessitant un parc informatique puissant peu présent dans ce type d'entreprise. "On va pouvoir mettre le portefeuille de produits de Dassault Systèmes à disposition d'un plus grand nombre de clients", résume Bernard Chalès, directeur général de Dassault Systèmes, interrogés par nos confrères des Echos.

D'ailleurs outre la puissante de calculs offerte par EC2, Dassault entend également "tout mettre en oeuvre" pour utiliser Amazon HPC, la solution de calculs et de réseaux haute performance d'Amazon, pour modéliser notamment "des univers virtuels en 3D et gérer des charges de calculs complexes telles que les processus parallèles étroitement couplés, que l'on trouve dans les domaines de la simulation de systèmes de systèmes, de simulation structurelle ou des mécaniques des fluides numériques", explique le groupe dans un communiqué.

Dassault Systèmes met également en avant la portée géographique de l'accord scellé  avec Amazon. " La facilité d'utilisation est l'un des principaux avantages de cette nouvelle forme de services. N'importe quelle société de par le monde va désormais pouvoir travailler avec nos logiciels ", explique encore Bernard Chalès à nos confrères. Le groupe souligne également dans un communiqué que "Dassault Systèmes garantit que les données qui doivent rester confinées à une région n'en sortent pas". Un choix donc au niveau des datacenters d'Amazon, localisés rappelons le à Amsterdam et à Dublin.

Selon le porte-parole du groupe, Catia et Solidworks, les outils de modélisation et de conception 3D, seront disponibles sur le nuage d'Amazon dès cette semaine. Les autres composantes du portefeuille applicatifs du groupe devrait progressivement monter sur le Cloud AWS dans les semaines à venir.

Outscale pour le Saas

Mais la stratégie Cloud de Dassault Systèmes ne s'arrête pas là. L'éditeur compte également mettre un pied dans le Saas et annonce investir dans la start-up Outscale (montant non communiqué) qui permettra à Dassault Systèmes de proposer des offres verticalisées en mode Saas à partir des logiciels du groupe, explique le porte-parole du groupe, "pour répondre ainsi à d'autres besoins".

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

C'est plein de fautes d'orthographe!

C'est SIMULIA, 3DSWYM, Bernard Charlès...
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close