Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

Start-up IT : TwinStrata ouvre les portes du stockage en cloud

Avec ses appliances de stockage CloudArray, TwinStrata propose une solution originale pour tirer parti des services de stockage en cloud. La société se présente comme une alternative aux systèmes de stockage traditionnels pour les PME, mais aussi comme une passerelle optimisée permettant à une entreprise d'externaliser ses sauvegardes dans les nuages.

A l’occasion d’un tour de start-up des environs de Boston, LeMagIT a rencontré Twinstrata, une jeune pousse basée à Natick à l’ouest de Boston. Fondée en 2007, TwinStrata a développé CloudArray, une solution qui permet d’accéder à des ressources de stockage dans le cloud comme si elles étaient situées dans l’entreprise.

Cloud Array est une appliance de stockage disponible en version virtuelle (pour Hyper-V, VMware ESX ou XenServer) ou en version matérielle. Côté entreprise, elle offre les même services qu’une baie de stockage SAN à savoir un accès transparent au stockage via iSCSI, le support du Thin provisionning, des fonctions de snapshot et de réplication. Sauf que ses ressources de stockage ne sont pas nécessairement locales. L’appliance supporte en effet toute forme de stockage local (DAS, SAN ou NAS), mais aussi les principaux services de stockage en cloud. Parmi la liste des services supportés figurent Amazon S3, AT&T Synaptic Storage et toute offre de stockage basée sur les solutions en cloud d’EMC (Atmos), de Scality et de Mezeo. Pour ces derniers, l’appliance agit comme un cache local mais aussi comme un "booster" d’intelligence. CloudArray fournit par exemple des services de compression et de déduplication pour accélérer les transferts vers et depuis le cloud et permet aussi de répliquer des données d’un cloud vers un autre.

Des versions physiques et virtuelles de l'appliance CloudArray

Dans sa version virtuelle, lancée en mai 2010, l’appliance Cloud Array exploite les ressources de stockage locales qui lui sont confiées, mais surtout agit comme un multiplicateur de capacité du fait de son aptitude à utiliser des ressources de stockage dans le cloud. Elle est notamment utilisable comme cible de sauvegarde pour les logiciels de backup, en alternative aux solutions de type bande. Il suffit ainsi de pointer un logiciel de backup comme Netbackup, Networker, Arkeia ou Simpana vers l’appliance CloudArray pour que les données à sauvegarder soient automatiquement externalisées vers le cloud.

ca diagram

Le principe de fonctionnement de CloudArray

Les versions physiques de l’appliance CloudArray, apparues fin 2010, sont en tous points semblables à la version virtuelle, du moins d’un point de vue fonctionnel, mais elles embarquent leurs propres capacités de stockage et se comportent à la fois comme des baies de stockage locales et comme des appliances de stockage en cloud. La version la plus musclée de l’appliance TwinStrata offre ainsi 24 To de stockage en Raid6 pilotés par deux serveurs Dell en cluster et dispose de 8 ports Ethernet dont 4 ports 10Gigabit.

Une solution idéale pour externaliser les sauvegardes dans le cloud

Pour le CEO de TwinStrata, Nicos Vekiarides, les CloudArray peuvent parfaitement remplacer une baie de stockage traditionnelle dans un environnement PME. Plusieurs clients de la société dans le monde de l’éducation, utilisent ainsi les appliances de la firme comme stockage primaire. Mais le principal usage des appliances CloudArray reste, à ce jour, l’externalisation des sauvegardes vers le cloud : "La plupart de nos utilisateurs nous utilisent pour externaliser leurs sauvegardes dans le nuage et remplacer la bande", explique Vekiarides. Le CEO de TwinStrata souligne notamment la simplicité de Cloud Array pour un tel usage et les bénéfices économiques liés au faible prix des services de stockage en cloud. Il met aussi en avant les avantages en cas de désastre puisqu’il suffit de monter une appliance virtuelle sur le site de secours pour réaccéder aux données et commencer à restaurer depuis le cloud.

A ce jour, la firme revendique près de 50 clients, dont 40% environ ont fait l’achat de la version matérielle de CloudArray. Le prix d’une appliance virtuelle avec 20 To de données gérées est d’environ 5000 $, un prix porté à 9000$ pour une capacité illimitée. L’appliance physique en Rack 2U (Clouad Array 2S) avec 2 To de disques SSD est vendue 35000$, tandis que la version avec deux contrôleurs et 24 To de capacité disque (en rack 6U) coûte 80 000$. Dans le cas des appliances matérielles, le prix inclut la gestion d’une capacité quasi-illimitée sur le Cloud (50 Po théoriques). Une version gratuite de l’appliance virtuelle est téléchargeable sur le site de l’éditeur.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close