Capgemini négocie le rachat de Prosodie pour 382 M€

Capgemini devrait réaliser sa 4e acquisition en 2011 en se concentrant cette fois-ci sur l'opérateur cloud français Prosodie pour 382 millions d'euros. Une montée en gamme des solutions et services d'infrastructure de la SSII.

Capgemini a annoncé ce matin être entré en négociation exclusive en vue d’acquérir Prosodie, un opérateur de datacenters francilien clé sur le marché français, qui héberge notamment des sites gouvernementaux, des sites de e-commerce ainsi que de multiples SI d'entreprises. Le montant de la transaction est évaluée à 382 millions d’euros et inclut le prix des acquisitions d’Internet-Fr en France et LevelIP en Italie, deux récents rachats de Prosodie, souligne Capgemini dans un communiqué

La SSII européenne explique que cette acquisition devrait lui permettre “de compléter son offre de services en entrant sur le marché - très porteur - des solutions de relation client”. Pour Capgemini, il s’agit bien sûr de renforcer sa présence sur le marché aujourd’hui très convoité des infrastructures de cloud computing, un segment sur lequel Prosodie est implanté, notamment via ses offres Flecs Apps et Flecs Entreprise, respectivement des solutions proposées en mode mutualisé pour le premier, et privé pour le second. La société a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 172,3 millions d’euros.

Si les négociations entre Apax Partners - qui détient Prosodie -, la direction de Prosodie  et Capgemini aboutissaient, le portefeuille d’offres de l’opérateur français serait intégré aux activités “” New Business Model” de Capgemini, dont l’objectif est de développer des services basés sur des solutions propriétaires et facturés à l’usage”, commente la SSII de Paul Hermelin dans ce même communiqué.

Présent en France, en Espagne et en Belgique, Prosodie viendrait également renforcer la stratégie de montée en gamme des solutions de Cap, stratégie menée à grand coup de rachats depuis le début 2011. La SSII a en effet déboursé 40 millions d’euros pour racheter Artesys (instrumentation des centres de calculs) et Avantias (gestion de documents électroniques).

Le poids de Prosodie dans l’infrastructure et l’hébergement Internet en région parisienne avait notamment été mis en avant en mai dernier, lorsqu’une pelleteuse avait endommagé des fourreaux de fibres optiques sur le plateau de Vélizy-Villacoublay. Outre une sévère coupure d’Internet, le datacenter de Prosodie avait également été privé de réseau, interrompant ainsi la totalité de ses services. Prosodie dispose d’un portefeuille client grands comptes composé notamment de Carrefour, Dior, le ministère de l’Intérieur, et les SI de Bouygues Immobilier et de l’Académie de Versailles.


L’acquisition pourrait être finalisée dès la fin fin juillet.

Egalement sur LeMagIT.fr :
Daniel Chaffraix (Capgemini) : le cloud risque d'être un grand bazar


Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close