Linux sur le desktop : seulement 1,73% du marché en France

Le desktop semble toujours bouder Linux qui dans le monde ne totalise que peu de parts de marché sur ce segment. Lui qui peut se targuer d’un fort taux de pénétration dans les serveurs. En France, Linux ne concerne que 1,73% de parts de marché des OS pour poste de travail. Au dessus toutefois de la moyenne mondiale, à 0,76% et européenne, à 1,14%.

Que ce soit dans le monde ou en France, Linux sur le desktop reste et - devrait rester selon Pingdom, une société suédoise spécialisée dans l’analyse et le monitoring de site Internet, un marché de niche. Le contre-pied de ce qu’il peut représenter sur le marché des serveurs, comme l’indiquait le Gartner dans son dernier rapport, où Linux a progressé de 16,6 % en 2010.

Selon les données extraites du baromètre StatCounter - sur lesquelles s’appuie Pingdom -, entre février et avril 2011, les parts de marché de l’OS Open Source dans le monde ne franchiraient pas la barre du 1%, pour s’établir à un petit 0,76%. Seules l’Europe et l’Amérique Latine se hisseraient au delà de cette moyenne pour atteindre respectivement 1,14% et 0,88% de parts de marché.
Derrière, l’Amérique du Nord et l’Océanie suivent le même taux d’adoption de Linux, où l’OS ne pénètre le marché du desktop qu’à hauteur de 0,72%. Tandis que l’Afrique et l’Asie - réputée notamment pour son taux de piratage élevé de logiciels propriétaires - trustent le bas du classement : Linux n’aurait atteint que 0,45% et 0,34% du marché respectivement. Selon Pingdom, qui a recoupé ces chiffres avec le nombre d’internautes mondial (1,97 milliard), Linux serait tout de même installé sur 15 millions de desktop.


110512 top linux countries1

La France, une petite 13e place

En France, tout comme dans le reste du monde, Linux peine toujours et encore - même si il s'y trouve mieux qu'ailleurs - à trouver sa place sur le poste de travail. L’Hexagone ne se classe qu’à la 13e place en matière de part de marché Linux, dans le ventre mou d’un hit-parade qui consacre Cuba, n°1 du Linux sur le poste de travail avec 6,33% de parts de marché. L’OS Open Source ne totalise en France que 1,73%, au coude à coude avec la République Tchèque.

Globalement les 10 premières places de ce TOP 20 sont contrôlées par des pays africains ou d’Amérique du Sud. Le Vénézuela se classe 2e, l’Uruguay 3e, suivi par les Zimbabwe et le Mozambique, 4 e et 5e. Linux occupe toutefois 2,31% des desktops en Finlande et 1,89% en Espagne. L’Italie, l’Estonie et l’Allemagne se classent de peu dans ce Top 20. Notons au passage l’absence du Royaume-Uni et des Etats-Unis qui, comme l’indique Pingdom, affichent un taux de pénétration de Linux de 0,73% sur le desktop, en deçà de la moyenne mondiale donc.

Cette faible proportion de Linux sur le poste de travail symbolise la traduction concrète des difficultés de certaines administrations européennes à basculer leur PC sous l’OS Open Source. On se rappelle les migrations avortées du ministère des Affaires étrangères allemand, ou encore du canton suisse de Soleure.

Egalement sur LeMagIT.fr
Linux sur le desktop : des administrations européennes avancent

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close