En acquérant Storsimple, Microsoft met la main sur un pionnier des passerelles cloud

En mettant la main sur Storsimple, Microsoft acquiert l'un des pionniers des passerelles de stockage cloud. Il lui reste désormais à intégrer avec succès ses technologies avec celle de la start-up afin de proposer de nouvelles offres hybrides combinant les technologies Windows, Azure et Storsimple. De quoi donner bien des idées...

Microsoft a annoncé hier le rachat de Storsimple un spécialiste des appliances de stockage et de cache vers le cloud. Storsimple que nous avions rencontré à son siège de la silicon Valley en novembre 2012 a développé une gamme complète d’appliances qui jouent le rôle de passerelles vers les grands services de stockage en nuage, mais qui en local fournissent tous les services d’une baie de stockage SAN iSCSI traditionnelle. Objectif : rendre transparent l’accès aux ressources en nuage pour les applications d’entreprise afin de tirer parti de leur très faible coût. 

Les appliances de StorSimple combinent stockage local, déduplication et externalisation de données vers le cloud facilitant ainsi l’intégration de l’infrastructure informatique internes des entreprises (pour l’essentiel des PME) avec les grands services de cloud. Notamment ces appliances constituent un moyen économique de mettre en place une stratégie de reprise après désastre dans le cloud. 

Un vrai potentiel d'intégration avec les services Azure 

Le premier blog Microsoft commentant l’acquisition est donc, sans surprise, venu de la division Online de Microsoft et en particulier du Blog Windows Azure. Car si Microsoft gère bien l’acquisition de StorSimple et notamment son savoir-faire en matière d’appliances physiques et virtuelles, la technologie de la jeune société pourrait fournir un moyen au géant de lier plus facilement ses services dans le cloud avec les éléments d’infrastructures existant actuellement dans la plupart des PME. 

Au plus bas niveau, Storsimple consomme de l’espace disque dans le cloud et pourrait donc accroître le CA généré par les services de stockage d’Azure. Mais on peut imaginer des scénarios bien plus riches où une PME pourrait redémarrer tout ou partie de son SI sur le cloud d’infrastructure d’Azure après un désastre (incendie, inondation…) sur son infrastructure primaire. Les appliances Storsimple répliquant les données locales dans le cloud, il est possible via une appliance virtuelle dans Azure de remonter l’intégralité de son stockage dans ce cloud afin de redémarrer rapidement une production informatique en attendant le retour à la normale sur le site primaire). 

La technologie de Storsimple fournit aux entreprises une nouvelle façon de protéger leurs données contre les désastres.

Vers une offre intégrée pour les PME? 

On imagine aussi le potentiel d’une telle technologie dans un scénario plus complexe reliant des agences à un site central, si Microsoft parvenait à réaliser une intégration intelligente entre les technologies de Storsimple et ses technologies Windows Server pour les agences de grands comptes. Enfin, StorSimple pourrait aussi servir à rafraîchir l’offre de stockage de Microsoft, qui par le passé a tenté de se faire une place avec Windows Storage Server et est aujourd’hui beaucoup plus discret sur ce segment. 

On imagine le potentiel d’une appliance de stockage Storsimple combinant le support du protocole SAN iSCSI et du protocole NAS SMB 3.0 auprès de PME à la recherche d’une solution de stockage abordable pour Hyper-V (avec le bénéfice additionnel d’un PRA dans le cloud orchestré par System Center, par exemple…).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close