Ignite 2018 : de nouveaux services de stockage pour Microsoft Azure

Lors de sa conférence Ignite 2018, Microsoft a multiplié les annonces de nouveaux services de stockage pour son cloud Azure. LeMagIT fait le point sur les principales annonces et sur ce qu'il faut retenir

À l’occasion de sa conférence annuelle Ignite, Microsoft a multiplié les annonces et les présentations de services de stockage pour son service de cloud public Azure.

La première nouveauté est la disponibilité officielle de l’offre Azure Data Box, qui permet de migrer des données en volume dans le cloud de Microsoft via une série d’appliances physiques. Azure Data Box est la réponse de l’éditeur de Redmond à l’offre SnowBall d’Amazon AWS. Elle permet à des entreprises de déverser de grandes quantités de données dans Azure sans avoir à les transférer par le réseau WAN

Microsoft a également dévoilé de nouvelles options de NAS à haute performance pour Azure et a aussi annoncé l'arrivée d'une option de stockage SSD plus rapide - basée sur des SSD NVMe - pour ses VM.

Une offre complète d’appliance pour ingérer des données en volume dans Azure

L’offre Data Box inclut deux appliances livrables par service de courrier rapide, les Data Box et Data Box Heavy. Ces deux équipements ont une capacité respective de 80 To et de 800 To utiles. Ils se présentent sous la forme d’appliances prêtes à l’emploi connectables directement au réseau d’entreprise via de multiples interfaces Ethernet à 10 et 40 Gbit/s.

La première, a le format d’un serveur tour durci, tandis que la seconde se présente sous la forme d’un mini-rack sur roulettes. Les deux appliances sont accessibles via des protocoles de partage de fichiers standards (SMB et NFS) ainsi que via l’API Rest Azure Blob de Microsoft.

Une fois ces équipements connectés au réseau et configurés, il est possible d’y transférer des données en volume (backups, archives, données non structurées). Le transfert achevé, un transporteur vient récupérer les appliances et Microsoft se charge de déverser leur contenu dans Azure (Blob ou File).

Le prix d’utilisation du service Data Box est de 210 € pour la version standard et de 1686€ pour la version Heavy (avec respectivement un crédit de 10 et de 20 jours pour le transfert de données). Chaque jour supplémentaire nécessaire pour charger des données dans les appliances est facturé (respectivement 12,65 et 42,17 €). A ces prix s’ajoute le coût de livraison des appliances (95€ pour la Data Box et 1500€ pour la Data Box Heavy).

L’offre Data Box inclut aussi deux appliances connectées, les Data Box Gateway et Edge. Comme son nom l’indique, la gateway est une passerelle qui permet à une entreprise de transférer des données au fil de l’eau dans Azure en s’appuyant sur des protocoles couramment utilisés en entreprise. La gateway supporte ainsi les protocoles SMB et NFS pour ingérer des données dans le service Azure Blob Storage.

La Data Box Edge a des fonctions similaires à la Gateway, mais elle est conçue pour servir de cache local à des applications IoT. Cette appliance, qui est en fait un serveur 1U OEM produit par Dell, dispose d’une petite capacité de stockage locale qui lui permet par exemple de collecter au fil de l’eau des données de télémétrie provenant de capteurs et de les traiter localement. Microsoft supporte ainsi l’exécution locale de service de machine Learning Azure et propose même en option d’accélérer le traitement via l’ajout d’une carte FPGA spécialisée dans la Data Box Edge.

La carte est issue des développements réalisés par Microsoft dans le cadre de son projet Brainwave et sa mission est de permettre l’exécution en temps réel de fonctions de machine learning (en ce sens, la carte est une alternative aux TPU de Google). Microsoft n’a pas précisé si la carte s’appuyait toujours sur le FPGA Stratix10 d’Intel comme le prototype montré il y a un an durant la conférence HotChips.

Avere vFXT disponible dans Azure

Lors d’Ignite, Microsoft a aussi présenté la preview du service Avere vFXT pour Azure. Microsoft a acquis Avere, un spécialiste de l’accélération NAS, au début de l'année 2018. La solution vFXT pour Azure permet la mise en place de services NAS à très haute performance « on-premises » ou dans le cloud tout en s’appuyant pour le back-end de stockage sur le stockage Azure Blob de Microsoft.

Jusqu’alors, la solution vFXT n’était disponible que pour les stockages objet de Google et Amazon. Microsoft a indiqué qu’il entendait continuer à supporter les services de stockage de ses concurrents (évitant ainsi de répliquer l’erreur faite lors du rachat des passerelles de StorSimple).

L’offre Avere vFXT pour Azure devrait être disponible en version finale le 31 octobre 2018. Son principal atout par rapport aux offres pour Amazon AWS et Google est que le coût des nœuds vFXT fonctionnant dans Azure sera nul. Cela n’élimine toutefois pas les coûts facturés par Avere en fonction de la capacité utilisée.

Des options de stockage plus performantes pour Azure

Microsoft Azure s’enrichit aussi de nouvelles options de stockage plus performantes. La première est « Azure Ultra SSD Managed Disks », pour l’instant en préversion. S’appuyant sur des disques NVMe, elle permet de délivrer jusqu’à 160 000 IOPS par disque avec une latence inférieure à une milliseconde.

Selon Microsoft les disques managés SSD Ultra seront disponibles dans des capacités allant de 4 à 64 To. L’offre vient s’ajouter à l’actuelle solution « Standard SSD Managed Disks », jusqu’alors en préversion et qui est désormais disponible de façon généralisée.

Microsoft a aussi annoncé le lancement de l’offre Azure Premium Files, une offre de stockage de fichiers compatible avec le protocole SMB qui propose un niveau de performance supérieur à l’actuel Azure Files.

Notons pour terminer que les solutions NAS dans Azure se sont multipliées au cours des derniers mois, puisqu’en plus d’Azure Files et de l’offre vFXT d’Avere, Microsoft a annoncé la disponibilité de son offre Azure NetApp Files (basée sur l’OS OnTap de NetApp). Ce dernier service reste toutefois pour l’instant en préversion publique sur inscription.

Pour approfondir sur Software Defined Storage

- ANNONCES GOOGLE

Close