Salesforce fait mieux que prévu au T3, mais creuse sa perte

Salesforce a le sourire en cette fin d’année.

Salesforce a le sourire en cette fin d’année. Le spécialiste du CRM Saas et des applications d’entreprise dans le coud a publié pour son troisième trimestre (clos fin octobre) un chiffre d’affaires en hausse de 35% d’une année sur l’autre, à 788,4 millions de dollars. Une progression fulgurante des ventes pour la firme de Marc Benioff, son Pdg, qui se paie le luxe de dépasser les attentes des analystes. Ceux-ci tablaient sur des revenus de l’ordre de 776,6 millions de dollars, selon Bloomberg.

L’approche cloud de la société continue de séduire les entreprises qui souscrivent, en masse, aux offres du groupe. Marc Benioff parle d’ailleurs d’un afflux de signatures de contrats : les revenus liés aux souscriptions et au support ont bondi de 35% sur la période à 741 millions de dollars alors que le CA généré par les services professionnels progressait lui-aussi à vitesse grand V de 36%, à 48 millions de dollars.

Dans un communiqué, Marc Benioff affirme que son groupe dépassera, à ce rythme, les 3 milliards de dollars lors de son exercice 2013. Pour le dernier trimestre de l’exercice 2013, le groupe table sur une progression de 31% du CA pour se positionner dans une fourchette comprise entre 825 et 830 millions de dollars.

Et Marc Benioff place sa croissance sur le long terme, puisque le Pdg évoque son  exercice 2014 - qui débutera en février prochain -, tablant sur des revenus compris entre 3,80 et 3,85 milliards de dollars. Seule ombre au tableau, Salesforce annonce creuser sa perte. Celle-ci passe de 3,76 millions de dollars l'an passé, à 220,3 millions de dollars ce trimestre. Salesforce évoque des coûts marketing et commerciaux en hausse de 41% ainsi qu’une charge pour impôts de 149 millions de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close