L’Inde prépare son propre système d’exploitation

D’ici trois ans, l’Inde devrait disposer de son propre système d’exploitation.

D’ici trois ans, l’Inde devrait disposer de son propre système d’exploitation. Nos confrères de l’Economic Times of India expliquent ainsi que l’agence de recherche et de développement de l’armée indienne (DRDO) s’y est attelée afin de disposer d’un environnement informatique plus robuste et mieux protégé contre les attaques extérieures. VK Saraswat, directeur général de la DRDO, assure que «l’un des éléments majeurs de la cybersécurité est de disposer de notre propre système d’exploitation parce que, aujourd’hui, nous sommes dépendants de systèmes d’exploitation importés - qu’il s’agisse de Windows ou de Linux. Tous deux sont susceptibles d’être visés par des éléments malicieux, des vers; il est essentiel que nous ayons notre propre OS ». 

Le développement aurait déjà commencé il y a un an et demi. Quelque 150 ingénieurs travailleraient à ce projet qui devrait aboutir dans trois ans. 

Plus loin, le patron de la DRDO souhaite que des équipements réseau et des serveurs soient produits en Inde : «nous devons avoir notre propre matériel et nos propres logiciels.» 

En juillet dernier, l’Indian Express a révélé que des pirates chinois avaient infiltré des systèmes informatiques sensibles au siège du Commandement Est de la Marine indienne. Déjà, en avril 2010, des chercheurs américains et canadiens avaient indiqué que les systèmes informatiques les plus sensibles de l’armée indienne avaient été infiltrés par des pirates chinois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close