Nokia renforce son recours à l’externalisation en Inde

Nokia vient d’annoncer le transfert prochain de 820 de ses employés à HCL Technologies et à Tata Consultancy Services (TCS).

Nokia vient d’annoncer le transfert prochain de 820 de ses employés à HCL Technologies et à Tata Consultancy Services (TCS). Dans le même temps, l’équipementier entend supprimer 300 postes des effectifs de sa DSI. Le Finlandais fait déjà appel aux services de HCL depuis plus de 5 ans. Dans un communiqué, TCS se félicite de ce contrat. Amit Bajaj, directeur de TCS pour la région Scandinavie et Baltique, estime que «cet accord avec Nokia reflète notre capacité et notre engagement au sein de la région Scandinavie. Nous sommes ravis de collaborer avec Nokia et de contribuer à son évolution future ». La SSII précise qu’elle travaillera, avec le Finlandais, à «la définition des axes stratégiques informatiques» et qu’elle sera «également chargée des opérations de consolidation, de rationalisation et de simplification afin de permettre la transformation applicative de l’entreprise ». De son côté, HCL avait remporté un important contrat avec Nokia en 2009, portant sur le support et le helpdesk de son infrastructure IT, dans 13 langues, depuis l’Inde et la Finlande. Pour Nokia, ces nouveaux efforts d’externalisation s’inscrivent dans un plan de restructuration plus vaste, annoncé en juin dernier, et qui vise à réduire de 10 000 postes ses effectifs dans le monde entier, d’ici à la fin 2013. Les départs s’accompagnent d’une offre de financement à hauteur de 25 000 € pour les porteurs de projets.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close