HP recule, mais fait mieux que prévu

En dépit d’un chiffre d’affaires qui recule au quatrième trimestre et sur l’année, HP parvient à faire mieux que prévu et affiche des bénéfices à la hausse. Le programme de restructuration de Meg Whitman avance.

Le groupe de Meg Whitman, en pleine restructuration, a publié certes des revenus à la baisse tant sur le dernier trimestre que sur l’année fiscale 2013, mais est parvenu tout de même à battre le consensus et à publier un bénéfice net à la hausse.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net du groupe a ainsi atteint 1,4 milliard de dollars, contre une perte de 6,9 milliards de dollars il y a un an. Sur l’année, il s’est établi à 5,1 milliards de dollars conte une perte de 7% (5% avec les effets de change) à quelque 12,7 milliards de dollars pour l’exercice 2012. Un exercice précédent certes plombé par une charge lourde liée à l’acquisition très polémique du Britannique Autonomy.

Si le chiffre d’affaires au T4 a reculé de 3% à 29,1 milliards de dollars et celui de l’année de 7% à 112,3 milliards de dollars, HP est parvenu à faire mentir les marchés. Les analystes tablant sur une recul de plus de 6% sur le dernier trimestre et de plus de 7% sur l’année.

Des résultats qui font dire à sa CEO Meg Whitman que le groupe termine 2013 « sur une note positive » évoquant alors « une exécution améliorée » et « une forte gestion des coûts ». Des mesures qui, selon la Pdg, ont porté leurs fruits sur cette fin d’année fiscale. En 2012, le groupe a mis en place un vaste programme de réduction de ses effectifs dans le monde, qui devait porter sur 27 000 personnes, avant d’être revu à la hausse, à 29 000 puis 33 000. Fin octobre, le comité d’entreprise européen avait également annoncé que le groupe prévoyait de supprimer plus de 7 000 postes supplémentaires en Europe (soit encore 10% de l’effectif).

En dépit d’un marché des PC en berne, bousculé par le segment des tablettes, HP est parvenu à faire progresser ses ventes de PC (en volume) de 2% au quatrième trimestre. Sur ce segment, les portables ont tiré la croissance avec une progression de 3% des ventes contre une baisse de 5% (en volume) des PC. Les ventes aux entreprises ont quant à elle cru de 4% contre une chute de 10% sur le segment du grand public. Au quatrième trimestre, le CA de cette division Personal Systems a toutefois reculé de 2% à 8,5 milliards de dollars (32,07 Md$ sur l’année). Les ventes des systèmes d’impression ont eux-aussi progressé en volume en dépit d’un CA en recul de 1% sur le dernier trimestre. En 2013, la division a réalisé une CA de 55,92 milliards de dollars, contre 60,21 milliards de dollars un an plus tôt.

Autre signe positif, les revenus sur la division Enterprise s’affichent à la hausse et gagnent 2% d’une année sur l’autre au 4e trimestre. Les activités serveurs x86 (Industry Standard Serveurs) ont tiré la croissance, avec une hausse de 10% à 7,5 milliards de dollars. Les activités réseau progressent quant à elles de 3% au T4 alors que les activités stockage sont à la hausse de 1%. Les serveurs critiques (Business Critical Systems) chutent de 17%. - 6% également pour les Technology Services.

En revanche, les services aux entreprises ont été à la peine ce dernier trimestre, avec une baisse des revenus de 9% d’une année sur l’autre, 5,75 milliards de dollars.

Enfin, en dépit d’une progression de 15% au T4 des activités liées au Saas, le CA dédié au logiciel a reculé de 9%, plombé par des ventes en berne de licences (-24%) et de services aux entreprises (-13%). Le support progresse quant à lui de 4%. HP a généré 3,9 milliards de dollars sur l’année avec cette activité.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close