Capgemini vante de «solides performances» en 2012

Capgemini vient de faire état d’un chiffre d’affaires de 10,3 Md€ pour 2012, en hausse de 5,9 %, pour une marge opérationnelle de 7,7 %, en progression de 0,3 points sur un an.

Capgemini vient de faire état d’un chiffre d’affaires de 10,3 Md€ pour 2012, en hausse de 5,9 %, pour une marge opérationnelle de 7,7 %, en progression de 0,3 points sur un an. Dans un communiqué, la SSII précise toutefois que ces bons résultats sont en partie imputables à l’intégration de Prosodie, racheté en juillet 2011, à l’appréciation du dollar et de la livre sterling face à l’euro : à périmètre et taux de change constants, la croissance n’a été que de 1,2 %. Une santé somme toute relative que vient souligner le volume des commandes : 10,084 M€ en 2012, contre 10,122 M€ en 2011.

En France, le chiffre d’affaires à périmètre constant a reculé de 2,1 %, contre une chute de 11,7 % au Benelux. Mais l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni (avec l’Irlande) ont sensiblement compensé avec une croissance de 16,4 % pour le premier (7 % de croissance organique) et de 8,1 % pour le second (0,9 % organiquement). Les services technologiques se sont bien portés : contribuant au chiffre d’affaires à hauteur de plus de 40 %, ils ont progressé de 3,5 % à périmètre constant. La filiale Sogeti a fait un peu moins bien avec un recul de 1,3 % de son chiffre d’affaires à périmètre constant.

Qu’à cela ne tienne, les actionnaires auront de quoi être rassurés : le bénéfice net distribuable après impôts atteint 370 M€ et les liquidités ont progressé de 418 M€ sur un an pour atteindre 872 M€ au 31 décembre 2012. La rentabilité affiche donc la croissance «en ligne avec les objectifs du groupe.»

Capgemini prévoit en outre de distribuer 1€ de dividende par action, soit 44 % de son bénéfice distribuable après impôts. Pour 2013, le groupe de Paul Hermelin indique entendre poursuivre ses efforts en faveur de la rentabilité pour atteindre une marge opérationnelle de 8,3 %. Prudent, il n’envisage toutefois qu’une croissance organique «en ligne avec 2012». A noter que Capgemini indique avoir passé le cap des 50 000 employés en offshore, dont 41 019 en Inde, au 31 décembre dernier, sur un total de 125 110 salariés au total.

Pour approfondir sur SSII

Close