Marché des serveurs EMEA : HP reste le n°1 malgré une chute de 10,3% des revenus

La zone Europe est une nouvelle fois le maillon faible du marché mondial des serveurs au quatrième trimestre, rapporte le cabinet d’analystes Gartner dans son dernier comptage.

La zone Europe est une nouvelle fois le maillon faible du marché mondial des serveurs au quatrième trimestre, rapporte le cabinet d’analystes Gartner dans son dernier comptage. Sur les trois derniers mois de l’année, les ventes de serveurs ont chuté de quelque 10,4% dans la région, en volume, et de 7,4% en valeur, à 3,8 milliards de dollars. Il ne s’est écoulé que 630 000 machines au quatrième trimestre. Gartner précise que toutes les sous-régions de la zone ont connu une décroissance, sans exception, que ce soit l’Europe de l’est (-7,3%), de l’ouest (-7,9%) ou encore l’Afrique et le Moyen-Orient (-3,7%).  Une dégringolade, semble dire le cabinet d’analystes qui explique que les revenus du segment des serveurs en Europe sont inférieures au niveau, déjà bas, du quatrième trimestre 2009. « Cette année devrait être plus positive, mais l’environnement concurrentiel restera très intense. Les fournisseurs les plus exposés au segment haut de gamme seront confrontés aux enjeux les plus importants », explique le cabinet dans un communiqué. 

Dans ce contexte, seul Fujitsu parvient à afficher une croissance en valeur, avec une progression de 16,7% (246,6 M$) de ses revenus sur la période. HP reste n°1 en valeur, comme en volume, du marché, en dépit d’une chute de 10,3% de ses revenus et 14,7% de ses ventes en volumes. IBM se classe second en valeur avec une baisse de 2,3%, suivi par Dell (-3,6%). Oracle se classe 5e, en chute de 33,5% en valeur. 

Dans le monde, les ventes de serveurs ont reculé de 0,2% en volume au T4 tandis que les revenus ont augmenté de 5,1%.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close