Serveurs EMEA : baisse de 6,4% des revenus en 2013

Sur les trois derniers mois de l’année, les ventes de serveurs en Europe ont reculé de 6,4% en valeur pour s’établir à 3,6 milliards de dollars. En volume, les ventes ont quant à elles baissé de 2,5% en un an pour 613 000 unités écoulées sur la fin de l’année.

Au 4e trimestre 2013, le marché des serveurs EMEA a continué sa dégringolade, rapporte le dernier comptage du cabinet d’analyste Gartner. Sur les trois derniers mois de l’année, les ventes de serveurs en Europe ont reculé de 6,4% en valeur pour s’établir à 3,6 milliards de dollars. En volume, les ventes ont quant à elles baissé de 2,5% en un an pour 613 000 unités écoulées sur la fin de l’année.

« La faiblesse de l’économie continue de peser lourdement » sur le marché, constate Gartner qui rappelle que le marché enregistre son 10e trimestre consécutif sous le signe de la baisse. Un marché qui termine 2013 à un niveau particulièrement bas, note encore le cabinet d’analystes.

Sur l’ensemble de l’année, même constat : les ventes en volume ont reculé de 5,6% (2,3 millions d’unités écoulées) pour des revenus également à la baisse (-6,3%, 12,4 milliards de dollars). Toutes les zones de la région ont d’ailleurs souffert en 2013, avec une chute de revenus particulièrement notable en Europe de l’Est (-14,1%). Les revenus en Europe de l’ouest ont quant à eux baissé de 4,9% en un an.

Au quatrième trimestre, seuls les serveurs x86 ont connu à une courbe croissante de leurs revenus (un petit + 1,4%). Les ventes de serveurs UNIX ont quant à eux - et sans surprise - dégringolé un peu plus (-20,1%).

Enfin, dans ce climat très morose, c’est HP qui tient toujours la place de n°1 du secteur en valeur, en dépit d’une baisse de 1,9% de ses revenus sur les trois derniers mois de l’année (pour 34,5 % de parts de marché). Baisse certes, mais moins forte que le second du marché, IBM, qui affiche un recul de 26,4% de ses revenus au quatrième trimestre pour 25,7% de parts de marché. Un trimestre qualifié de « faible » par Gartner, provoqué notamment par le cycle de vie des produits de Big Blue. Notons au passage qu’IBM a annoncé la revente de ses activités de serveurs x86 au Chinois Lenovo. Dell et Oracle, respectivement 3e et 5e du classement Gartner, enregistrent quant à eux des revenus à la hausse (+4,5%, + 5%). Fujitsu, 4e, progresse de 2,2% (7,1% de parts de marché).

Globalement, dans le monde, les ventes en volume ont progressé de 2,1% pour des revenus en baisse de 4,5%, en 2013.

Pour approfondir sur Serveurs

- ANNONCES GOOGLE

Close