NexGen refond son offre de baies SAN hybrides

A peine séparé de SanDisk, NexGen Storage renouvelle en profondeur son portefeuille de baies de stockage SAN hybrides N5. Au menu plus de capacité et plus de cache.

A peine séparé de SanDisk, NexGen Storage renouvelle en profondeur son portefeuille de baies de stockage SAN hybrides N5. Au menu plus de capacité et plus de cache.

Alors qu’il vient tout juste de regagner son indépendance après sa séparation d’avec SanDisk, NexGen Storage vient d’annoncer quatre nouvelles baies de stockage au format rack 3U : les N5-200, N5-300, N5-500 et N5-1000. 

Des baies de stockage iSCSI hybrides

Une Baie NexGen N5Une Baie NexGen N5

Les baies NexGen sont des systèmes de stockage SAN hybrides qui sont architecturés autour d’un étage de cache Flash fourni par des cartes PCIe Fusion-IO embarquées – qui assurent des performances élevées — et d’un étage de disques durs – qui fournit la capacité.

Le placement de données entre ces deux types de support de stockage est géré par une couche de tiering en temps réel qui intègrent des mécanismes avancés de gestion de la qualité de service.

Les baies sont dotées en standard de deux contrôleurs en mode actif-actif (des lames équipées chacune de deux puces Xeon E5645 à douze coeurs et disposant chacune, selon les modèles, de 48 To de RAM ou 96 To de RAM) et supportent le protocole iSCSI.

En standard la protection des données est assurée par un mécanisme à double parité de type RAID-6. La connectivité est assurée par 4 ports 10 Gigabit Ethernet (complétés par 4 ports Gigabit pour l'administration)

Plus de capacité et plus de cache Flash PCIe

Les baies N5-300, N5-500 et N5-1000 peuvent accueillir 16 disques durs SAS de 4 To pour une capacité brute totale de 64 To, une capacité qui peut ensuite être dopée à 256 To par l’ajout de jusqu’à 3 tiroirs externes additionnels. La baie N5-200 s’appuie sur des disques de 2 To et a donc une capacité moitié moins élevée que les autres modèles de la gamme.

La principale différence entre les modèles tient bien sûr à la quantité de stockage Flash PCIe installé en cache. Le N5-200 intègre par défaut 2To, contre 2,6 To pour le N5-300, 5,2 To pour le N5-500 et 10,4 To pour le N5-1000. Ces capacités sont extensibles par ajout de cartes additionnelles : on peut ajouter jusqu’à 5,2 To de cache (soit deux cartes de 2,6 To) en plus des cartes Fusion-IO installées en standard.

Selon NexGen les performances respectives des 4 modèles sont de 150 000 IOPS, 200 000 IOPS, 225 000 IOPS, 250 000 IOPS (en lecture aléatoire de blocs de 4K) et le débit soutenu peut atteindre 2 Go/s, 2,4 Go/s, 2,7 Go/s et 3 Go/s). 

Gestion prédictive de la qualité de service

L’une des originalités de NexGen est son système d’exploitation qui permet de définir des niveaux de qualité de service adaptés aux différentes applications (cinq classes de services sont définies par défaut mais l’utilisateur peut les personnaliser). L’objectif est de garantir une performance prédictible pour les applications les plus sensibles.

Selon NexGen, ces systèmes sont aujourd’hui installés chez plusieurs centaines de clients. La firme espère encore accroître son développement avec le lancement des nouvelles baies et son indépendance retrouvée. Selon le constructeur, les prix des nouvelles baies vont de 55 000 $ à environ 200 000 $.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close