Cet article fait partie de notre guide: Spécial : objets connectés et internet des objets

Un standard de communication pour l'Internet des objets

L'Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) vient d'élever MQTT au rang de standard.

L'Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) vient d'élever MQTT au rang de standard. Ce protocole de gestion des messages (MQTT signifie Message Queuing Telemetry Transport) apparaît donc comme l'un des socles futurs des communications M2M et de l'Internet des objets. La GSM Association (GSMA) estime que 15 milliards d'objets communicants seront en circulation en 2020. A condition toutefois que les déploiements puissent s'appuyer sur des normes, assurant interopérabilité des solutions et baisse des coûts. MQTT a été développé par IBM et l'Italien Eurotech, avant d'être proposé à l'Oasis. Le protocole est déjà utilisé dans la santé (sur des pacemakers notamment) ou dans l'industrie pétrolière (afin de surveiller des pipelines). Vu par l'Oasis comme un protocole de publication et d'abonnement léger, fiable et "convenant aux contextes du M2M et d'Internet des objets", MQTT voit ses destinées prises en main par

un comité technique de l'organisme, où se côtoient Cisco, Red Hat, Software AG, Tibco et, bien sûr, IBM et Eurotech. En France, en lien avec les projets de déploiement de compteurs intelligents notamment chez GrDF, un groupe de travail de l'Afnor (E17Z) se penche pour partie sur des sujets similaires.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close