Cloudera, Red Hat et Eurotech, ensemble autour d’une architecture de référence pour l’IoT

Développée dans le cadre de la fondation Eclipse, cette architecture entend fournir tous les services pour déployer une plateforme pour l’IoT et éviter les technologies propriétaires, peu interopérables. L’ambition des partenaires est de créer une dynamique et de fédérer les autres membres de la fondation open source

Parce que l’IoT est un monde où l’intéropérabilité est une nécessité, Red Hat et Cloudera, spécialistes de l’IT open source, et Eurotech pilier de l’embarqué et de l’IoT (Internet Of Things) en environnement industriel, ont décidé de mettre en commun leurs ressources et compétences afin de développer une architecture de référence pour le développement de plateformes IoT. Cette architecture et sa gouvernance ont été confiées à la fondation Eclipse, dans le cadre de son projet Eclipse IoT.

Si Cloudera et Red Hat sont bien connus du monde de l’IT pure, Eurotech l’est moins, davantage centré sur les technologies de l’IoT pour l’industrie. Eurotech est notamment le co-créateur de MQTT, protocole d’échange pour garantir la connectivité dans un environnement IoT – ce que http fait pour le Web, MQTT le fait pour l’IoT. La fondation Eclipse a travaillé à implémenter MQTT dans le cadre de son projet Mosquitto.

L’IoT est le règne de l’incompatibilité, résume Denis Fraval, Sales Engineering Manager pour la région chez Cloudera. « Aujourd’hui tout le monde se met à faire de l’IoT, que l’on soit un éditeur, un acteur industriel ou que l’on vienne du cloud. » Mais surtout, chacun travaille dans son coin. Par conséquent, « les clients doivent choisir parmi des solutions propriétaires ». 

La vocation de cette plateforme, open source aidant, est de profiter des synergies des piles technologiques existantes pour proposer une architecture de bout en bout, permettant à toute entreprise de pouvoir déployer une plateforme IoT selon ses besoins. Ainsi Eurotech apporte son savoir-faire en matière d’embarqué et dans le traitement des flux de données à la périphérie (Edge Computing) via son framework EveryWare Software Framework, ainsi que ses capacités d’intégration cloud (EveryWare Cloud). Red Hat intervient grâce à son expertise en intégration et middleware, puis Cloudera se place dans la partie traitement et analyse des données, ainsi qu'un point clé, l'usage des données de l’IoT. La maintenance prédictive ou la gestion du risque sont des exemples d’utilisation des outils de Machine Learning intégrés  à la plateforme.

Fédérer les membres Eclipse

Les 3 partenaires comptent bien initier une dynamique au sein des autres membres de la fondation Eclipse. La fondation sert ainsi de « porte-voix », lance le responsable de Cloudera, qui souhaite constater une adhésion à l’initiative. « Nous aimerions que les autres acteurs de la fondation y adhèrent et y branchent leur solution. » Cela porte également sur des acteurs plus propriétaires.

Eurotech trouve en Cloudera et Red Hat des partenaires davantage centrés sur les usages IT. De son côté, Cloudera y voit un moyen de gagner en visibilité sur un secteur montant. Et un secteur où la donnée est justement au cœur du sujet. « L’IoT est un gros pourvoyeur de données et un facteur de croissance pour Cloudera », souligne Denis Fraval.  D’autant que la demande est très forte chez les clients historiques de l’éditeur, comme les telcos, les services financiers et la grande distribution par exemple, conclut-il.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close