Dell Enterprise Forum : Dell tente de relancer son activité stockage

Lors de son forum entreprise, qui se tient cette semaine à San Jose, Dell a multiplié les annonces stockage afin de relancer une activité qui n'a cessé de perdre du terrain au cours des derniers trimestres. Au programme, de nouvelles baies Flash Compellent et la version 3.0 de son système de fichiers en cluster Fluid File System.

A l’occasion de son Forum Enterprise, qui se tient cette semaine à San Jose, en Californie, Dell a multiplié les annonces stockage. La vraie question est de savoir si ces annonces seront suffisantes pour redresser une activité qui n’a cessé de perdre du terrain au cours des quatre dernières années. 

Relancer une activité stockage à la peine   

Les revenus de l'activité stockage de Dell se sont dégradés au cours des dernières années.

Petit rappel historique : Dell a largement bâti son succès dans le stockage sur son partenariat avec EMC. Petit à petit, l’alliance entre les deux constructeurs s’est désagrégée, au fur et à mesure que Dell construisait son propre portefeuille de produits. Le premier coup de canif est venu avec l’acquisition d’Equallogic, un fournisseur de baie SAN iSCSI, en novembre 2007. L’activité stockage de Dell était alors proche de son zénith (près de 650 M$ par trimestre) et elle a continué à se développer jusqu’à la fin 2008, avant de s’effondrer suite à la crise immobilière des subprimes. A la mi-2010, elle avait retrouvé un étiage, mais la situation s’est de nouveau dégradée, la relation entre Dell et EMC se détériorant progressivement, jusqu’à l’acquisition de Compellent par Dell (avec l’objectif de remplacer les Clariion d’EMC). 

A l’origine, le plan de Dell était de compenser la perte de CA liée à la rupture avec EMC par une augmentation des ventes de ses propres systèmes. Un objectif que Dell espérait atteindre avant la fin 2012. Si les ventes d’Equallogic et de Compellent ont effectivement progressé à un rythme rapide, la progression n’a pas été suffisante dans une conjoncture économique difficile. Résultat : les ventes stockage de Dell oscillent désormais aux environs de 425 M$ par trimestre, ce qui positionne le constructeur au 6 e rang mondial, alors qu’il occupait le 4 e rang mondial en 2010. 

La nouvelle version de l’OS Compellent optimisé pour la Flash 

La situation n’a pas échappé au management de la firme et l’on attendait de voir ce que le constructeur allait dévoiler au Dell Enterprise Forum. Sans surprise, les annonces les plus importantes sont venues du côté de Compellent. La version 6.4 de Storage Center, l’OS qui motorise les baies Dell-Compellent, a notamment été conçue pour apporter une bien meilleure gestion de la Flash, une évolution rendue nécessaire par le lancement d’un nouveau tiroir de disques 100% Flash pour les baies Compellent. Les algorithmes de tiering du constructeur ont notamment évolué pour gérer de façon intelligente les différences entre disques SLC et MLC. 

Les disques SLC sont optimisés pour les écritures, explique Bob Fine, le directeur marketing produit de Compellent, tandis que les disques MLC sont optimisés pour les lectures. Le problème est que jusqu’alors, les clients ont eu à choisir entre les deux technologies. Lorsqu’ils choisissaient les disques SLC, ils avaient la garantie de la performance en écriture et de la longévité, mais devaient payer environ 10 fois plus au Go qu’avec des disques MLC. 

Le nouveau tiroir de disque SSD de la société – qui s’appuie sur des SSD SLC et MLC fournis par SanDisk - permet de mixer les deux technologies de disques et l’algorithme de tiering intégré se charge d’optimiser le placement des données entre elles afin de maximiser les performances, mais aussi le rapport performance/prix. La fréquence de tiering a aussi été ajustée. Autrefois quotidienne, elle s’effectue désormais dès qu’un replay (le terme utilisé par Compellent pour sa technologie de snapshot) est effectué. 

Dell annonce des performances de l’ordre de 300 000 IOPS pour une baie 100% Flash à un prix 75% inférieur à la concurrence. Ces performances sont honorables – elles sont similaires à ce que l’on peut espérer avec une baie 100% Flash de la série E chez NetApp, par exemple – et elles devraient suffire à la plupart des PME ainsi qu’à nombre de grands comptes. Elles sont en revanche en deçà de ce qu’annoncent certains fournisseurs de baies moyen de gamme 100% Flash, comme Pure Storage (400 000 IOPS 4K), Nimbus Data (1 million d’IOPS 4K). Ce qui veut sans doute dire que Dell a encore un gros travail d’optimisation à faire tant d’un point de vue matériel que logiciel sur ses baies. D’autant que la concurrence ne s’endort pas sur ses lauriers. A EMC World, EMC a ainsi montré une baie VNX de prochaine génération capable de délivrer 1 million d’IOPS.   

Le tiroir Dell Compellent SC280 peut accueillir jusqu'à 84 disques de 4 To.

La performance n’est toutefois pas le seul axe de travail de Dell. Le Texan a également travaillé à améliorer la densité de ses baies Compellent. La firme a ainsi profité du Dell Entreprise Forum pour dévoiler un nouveau tiroir de disques dense, le SC280, capable d’accueillir 84 disques 3,5 pouces, soit un maximum de 384 To de capacité par tiroir de disques 5U. De quoi offrir une capacité de 2 Po pour une baie Compellent bi-contrôleur sur un rack.   


Dell continue à améliorer son Fluid File System 

Côté NAS, Dell a annoncé une nouvelle version majeure de son Fluid File System, le logiciel qui motorise ses passerelles NAS en cluster. Le FFS 3.0 apporte notamment le support de NFS4 et de SMB 2.1 – SMB 3.0, la dernière version du protocole de partage de fichiers en réseau de Microsoft, n’est toujours pas supportée, Dell jugeant qu’il n’y a, à ce jour, pas de demande majeure de la part de ses clients. 

Dell a en revanche ajouté le support de la déduplication à son système de gestion de fichiers. Dans FFS 3.0, la déduplication s’effectue en mode post-process via un algorithme à fenêtre variable. Le déclenchement de la déduplication s’effectue selon les règles définies par l’administrateur (qui peut déterminer sur quels types de fichiers l’appliquer ainsi que les fenêtres temporelles durant lesquelles la déduplication doit se dérouler). 

Pour illustrer les capacités de son système de fichiers en cluster, Dell a soumis une infrastructure composée de deux baies Compellent Flash, reliées à 4 contrôleurs Fluid File System FS8600 (chacun composé de deux nœuds en version 2.0) au benchmark SpecSFS et a obtenu un résultat proche de 500 000 opérations fichiers. Point intéressant : la latence reste sous la barre de la milliseconde pour les 175 000 premières opérations et sous la barre des 2 millisecondes jusqu’à environ 270 000 opérations. A 494 000 opérations simultanées, la latence est de 4,1 ms. Encore une fois, cela ne fait pas de Dell le leader en matière de performances, mais un acteur solide dans le moyen de gamme.      

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close