Facebook = cash machine / Ségosuicide.Net / IBM, 1ere marque IT …

FaceBook = cash machine (Le Point) Selon son PDG, cité par le Point, Facebook serait devenu "cash flow" positif au cours de son premier trimestre fiscal 2010, ce qui signifie que la firme ne consomme plus de trésorerie mais en génère.

FaceBook = cash machine (Le Point)

Selon son PDG, cité par le Point, Facebook serait devenu "cash flow" positif au cours de son premier trimestre fiscal 2010, ce qui signifie que la firme ne consomme plus de trésorerie mais en génère. Avec plus de 300 millions d'inscrits à son service, Facebook est devenu le site de réseau social le plus massif de la planète, mais aussi le 4ème site mondial en termes de visites. Il devrait réaliser un CA de près de 500 M$ au cours de l'année fiscale en cours.

Le "suicide numérique" de Ségolène (Le Point)

Comme un grand nombre de journaux en ligne, Le Point souligne l'indigence du nouveau site de Désirs d'avenir, le mouvement créé par Ségolène Royal. Design rappelant les premiers sites HTML, services non fonctionnels, liens défaillant, le site serait, selon le magazine, l'équivalent d'un suicide numérique pour l'ex-candidate à la présidence de la République.

La marque IBM continue à prendre de la valeur (Forbes)

Rapportant les derniers résultats de l'enquête InterBrand, qui mesure la valeur des marques, Forbes note que les deux leaders du classement, Coca-Cola et IBM on vu la valeur de leurs marques se renforcer malgré la crise, alors que leurs suivants étaient à la peine. Microsoft, GE et Nokia ont ainsi vu leurs marques perdre de sa valeur, de même que le 6ème, Mc Donald's. Google en revanche a poursuivi sa progression au pas de charge et serait désormais, selon InterBrand, la 7ème marque mondiale. Le géant de la recherche était 10ème l'an passé et 20ème en 2007. Intel poursuit son recul et se classe 9ème, tandis qu'HP gagne une place et se place au 11ème rang. Cisco est 14ème, Samsung 19ème et Apple 20ème.

Tuer Sun, à tout prix (ChannelNews)

Selon nos confrères de Channel News, les concurrents de Sun, IBM et HP, font preuve d'une agressivité inédite pour tenter de séduire les clients du constructeur californien. Et le magazine de compter ces offres surréalistes de rachat de parc à 100 % (alors que la pratique usuelle est plutôt de 30 %) ou ces propositions de remises de 75 % sur le tarif catalogue de serveurs. De quoi sourire, lorsque l'on sait que la vente à perte est officiellement interdite en France. Rappelons que ce braconnage des clients de Sun est aujourd'hui rendu possible par l'incompréhensible mutisme d'Oracle sur ses intentions, qui permet à HP et IBM de faire fonctionner à plein la machine à FUD (Fear, Uncertainty and Doubt).

Le payant, oui, mais pas pour tous (Reuters)

Faire payer pour des actualités générales, Eric Schmidt, Pdg de Google, n'y croit pas. N'en déplaise à Rupert Murdoch, le tycoon News Corp., qui entend précisément passer au payant d'ici peu, pour le New York Times notamment. Pour Eric Schmidt, le payant n'est viable que sur des niches : les actualités générales représentent un contenu trop peu exclusif sur le Web. Un discours qui ne manque pas de sens, mais qui n'est peut-être pas totalement désintéressé : Google News continuerait-il d'être aussi fréquenté si de plus en plus de ses liens menaient à des pages Web réservées aux abonnés ? 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close