VMworld 2009 : Red Hat lance RHEL 5.4 avec KVM

En marge de la conférence VMworld 2009, qui se tient actuellement à San Francisco, Red Hat a annoncé le lancement de RHEL 5.4, la dernière mouture de sa distribution Linux pour serveurs, et levé un peu plus le voile sur les différentes briques de sa future offre de virtualisation.

En marge de la conférence VMworld 2009, qui se tient actuellement à San Francisco, Red Hat a profité du lancement de sa nouvelle distribution Linux pour serveurs, Red Hat Enterprise Linux 5.4, pour faire un pas de plus sur le marché de la virtualisation. Pour la première fois, la distribution Linux de l'éditeur intègre en standard le support de l'hyperviseur KVM, développé à l'origine par Qumranet, une société rachetée par Red Hat en 2008.

Cette intégration de KVM dans RHEL 5.4 n'est que le prélude à une offensive plus large sur le marché de la virtualisation de serveurs. Red Hat entend en effet lancer au 4ème trimestre son hyperviseur autonome, RHEV, ainsi qu'une série d'outils d'administration réunis sous la bannière Red Hat Enterprise Virtualization Manager. L'un de ces outils sera spécifiquement optimisé pour l'administration de serveurs virtualisés, tandis qu'un autre sera plutôt dédié à l'administration de postes virtualisés. Ce dernier s'appuiera sur l'ex VDI Manager de Qumranet.

Support d'autres distributions Linux et de Solaris, le flou

Lors de son lancement, RHEV devrait supporter l'ensemble des technologies d'accélération de la virtualisation embarquées dans les puces Intel et AMD ainsi que la technologie de virtualisation d'entrées/sorties Single Root IOV (SR/IOV). Ce support permet à une machine virtuelle d'accéder en direct aux ressources matérielles d'un serveur. Il est ainsi possible d'assigner une carte Ethernet physique à une VM, à l'instar de ce que permet la technologie VMDirectPath de VMware. Le support de SR/IOV est disponible sur les plates-formes Nehalem d'Intel et est attendu très prochainement sur les plates-formes Opteron, avec l'arrivée du nouveau chipset du fondeur (qui intègre le supporte de l'IOMMU, nécessaire à la virtualisation des entrées/sorties). De nombreuses cartes Gigabit et 10 Gigabit Ethernet supportent également le standard ainsi que certaines cartes Fibre Channel.

Côté OS clients, RHEV devrait officiellement supporter les distributions Linux de Red Hat depuis la version 3 ainsi que les différentes moutures de Windows Server 2003 et 2008. Aucune précision n'est pour l'instant disponible sur le support d'autres distributions Linux ou sur celui de Solaris. Terminons en signalant que Red Hat n'a pour l'instant fourni aucune indication sur le prix de RHEV, ni sur celui des solutions d'administration associées.

Pour approfondir sur Hyperviseurs

- ANNONCES GOOGLE

Close