Saas en confiance / Saas déconnecté / Larry relance OpenOffice …

Saas : la confiance ou rien (Wall Street Journal) Le Wall Street Journal s'est intéressé aux termes des conditions d'utilisations des services en ligne, tant du côté des réseaux sociaux que des applications hébergées (comme Salesforce ou Amazon).

Saas : la confiance ou rien (Wall Street Journal)

Le Wall Street Journal s'est intéressé aux termes des conditions d'utilisations des services en ligne, tant du côté des réseaux sociaux que des applications hébergées (comme Salesforce ou Amazon). Mentions portant sur l'exploitation des données privées noyées dans des chartes d'utilisation à rallonge, protection des données garantie mais fiabilité réduite, le quotidien pointe les défauts des services en ligne. Et rappelle que leur business ne peut fonctionner qu'à l'unique condition d'un rapport de confiance avec leurs clients.

Quand le Saas a plus à craindre de la connectivité que de la sécurité (Intelligententerprise)

Le diable se cachant parfois dans les choses apparemment les plus simples David Linthicum, spécialiste de l’intégration et des architectures SOA, met le doigt dans ce billet sur l’un des principaux freins à l’adoption massive du Saas en entreprise : la connectivité. Et de rappeler que la Silicon Valley a encore été affectée par des coupures sur le réseau, interdisant l’accès à Internet. Un frein difficile supportable dans le cas d’applications critiques…

Le rachat de Sun par Oracle, une chance pour OpenOffice (Computerworld)

Computerworld s'interroge sur les conséquences possibles du rachat de Sun par Oracle sur le devenir d'OpenOffice, la suite bureautique libre. Beaucoup d'avocats de l'Open Source ou de participants à la communauté OpenOffice y voient une chance pour la suite, qui n'est pas parvenue à bousculer Microsoft Office. L'hostilité de Larry Ellison à l'encontre du premier éditeur mondial pourrait être un moteur pour relancer la lutte.

Critique du modèle de coûts de l'ERP (Blog SoftwareInsider)

Ray Wang, analyste chez Forrester, publie un intéressant billet sur son blog revenant sur le modèle de coûts de l'ERP comparé à celui du développement spécifique. Après avoir rappelé les raisons qui ont poussé les entreprises à préférer le premier au second, le blogueur pointe - avec forces citations - les trous dans la raquette. Montrant que la relation entre les DSI et les éditeurs d'ERP est en train de virer à l'aigre.

Militaires ouverts (NetworkWorld)

Le très sérieux département de la Défense américain a décidé de regarder d'un peu plus près l'Open Source pour accélérer ses développements d'applications internes. Attiré d'abord par l'ouverture des outils, mais également par les méthodes de développement communautaires et participatives propres au mouvement. Et si l'Armée le dit...

Offshore : ces entreprises qui reviennent au pays (Les Echos)

La délocalisation n'est pas un phénomène inéluctable. Nos confrères des Echos reviennent sur le cas de certaines entreprises qui ont réinternalisé qui leur production, qui certains services de back office. Parmi elles, la société de services Risc Group qui a ramené son centre d'appels en France, après s'être aventurée en Ukraine, en Roumanie et au Maroc.

Farrugia toujours Nul sur le Web (Lesgravesinfos.fr)

Dans la série "c’est bon de rire parfois", un nouveau site d’information satirique est lancé ce jour par Dominique Farrugia - ex-Nul – dans l’esprit de la Grosse Emission, émission culte de la chaîne Comédie !, déjà créée et animée par Farrugia. Son nom : Lesgravesinfos.fr.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close