HP Discover : avec Cloud OS, HP entend industrialiser les déploiements OpenStack

Lors de sa conférence utilisateurs HP Discover, HP a présenté Cloud OS, un système d’infrastructure Cloud qui servira de base à l’offre Converged Cloud du groupe. Un paquet OpenStack auquel HP associe des outils d’orchestration et des gestion des versions maison, issus de son expérience accumulée avec son cloud public.

A l’occasion de sa conférence utilisateurs HP Discover, qui se déroulait la semaine dernière à Las Vegas, HP a officiellement présenté la brique de base qui soutiendra son offre de Converged Cloud. Nom de baptème : Cloud OS. Bâti sur le framework Open Source OpenStack, Cloud OS formera désormais l’architecture standard et unifiée des environnements cloud du groupe, qu’ils soient privés, hybrides, ou encore managés.

«Nous avons travaillé à des services pour accompagner les entreprises dans leur voyage vers le cloud», illustre ainsi Bill Veghte, Chief Operating Office, chez HP, pour décrire la stratégie globale du cloud convergent au sein du groupe. Cloud OS s’inscrit ainsi dans cette stratégie en donnant la possibilité aux entreprises de monter rapidement leur cloud privé et de pouvoir étendre leur workload vers des environnements hybrides, ce que HP considère comme le futur du cloud.Cloud OS constitue ainsi le chainon entre le cloud privé, public et managé en formant un socle commun et homogène pour garantir la portabilité d’un cloud à l’autre. Offrant également une forme de «cohérence» recherchée par les clients, soutient encore Bill Veghte.

Cette approche avait déjà été clairement définie par HP en avril 2012, à l’annonce de sa stratégie Converged Cloud. Celle-ci vise à créer une fondation commune pour le cloud public, privé et hybride. A l’époque, HP avait dépeint une pile bâtie sur HP OpenStack, la déclinaison d’OpenStack du groupe, au dessus de laquelle venait se greffer une série d’outils liées à l’orchestration et à l’automatisation (CSA - Cloud Service Automation), ainsi qu’une couche de gestion des données issue du rachat d’Autonomy (IDOL 10). HP y avait également apporté son propre portail de services, avions-nous souligné à l’époque.

HP Cloud OS, annoncé lors de cette édition 2013 de Discover, officialise ainsi cette unité dans un unique paquet dont la vocation est de compiler toute l’expérience de HP acquise avec la mise en place de son cloud public OpenStack, résume ainsi Xavier Poisson, vice-président Cloud d’HP pour l’Europe, dans un entretien avec la rédaction.

A cela, HP associe également d’autres composants, qui visent à simplifier et accélérer le déploiement d’un cloud privé. «Nous avons utilisé notre expérience dans OpenStack accumulée sur Public Cloud et nous avons emballé ce composant IaaS en lui donnant des attributs complémentaires», explique le patron du Europe du Cloud de HP. Gestion du cycle de vie et gestion automatisée des releases et des mises à jour, gestion centralisée et sécurité ont ainsi été packagées avec HP OpenStack. «Nous en avons fait un composant [ce n’est pas une distribution, insiste-t-il, NDLR] - que l’on va progressivement embarquer dans nos différentes plates-formes hardware», précise Xavier Poisson

Ainsi, si Cloud OS est déjà compatible avec CSA, HP confirme son intégration au coeur de CloudSystem, son offre de de déploiement de cloud privé intégrée.

Mais à terme, HP Cloud OS sera intégré à Moonshot, la nouvelle architecture serveur imaginée par le groupe. Aucune date n’a pour l’heure été communiquée. Cloud OS est également disponible en version autonome gratuite, sous forme de sandbox, qui permettra aux entreprises de tester et évaluer l’OS sur leur propre matériel. Des travaux ont également été réalisés pour faciliter l’installation de ce composant en un nombre de clics limités, affirme le groupe. La distribution de cette sandbox est pour l’heure limitée. «Un façon d’industrialiser les déploiements d’OpenStack», résume alors Xavier Poisson.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close