Avec Hana, le reporting environnemental devient un levier d'économies

Fruit d'un partenariat entre SAP, Colgate-Palmolive, 3M et le MIT, une application reposant sur la plate-forme Hana permet de suivre les émissions de carbone ainsi que la production de déchets des multinationales. Tout en offrant à celles-ci des capacités d'analyse pour transformer leur reporting environnemental en levier d'économies.

Fruit d'un partenariat entre SAP, Colgate-Palmolive, 3M et le MIT, une application reposant sur la plate-forme Hana permet de suivre les émissions de carbone ainsi que la production de déchets des multinationales. Tout en offrant à celles-ci des capacités d'analyse pour transformer leur reporting environnemental en levier d'économies.

Suivre la consommation de carbone et la production de déchets sur des centaines de sites dans le monde. Pour le responsable du développement durable d'un grand groupe, le sujet vire souvent au casse-tête : il faut amener les équipes locales à converger sur des mesures homogènes, puis consolider les données, les raffiner pour les rendre interprétables, etc. C'est que qui a poussé deux grandes multinationales, Colgate-Palmolive et 3M - associées au MIT (Massachusetts Institute of Technology) -, à se rapprocher de SAP pour développer une solution sur mesure, reposant sur la base de données ultra-rapide Hana. Un modèle de co-innovation qui voit des donneurs d'ordre apporter leur expertise métier à l'éditeur pour permettre à ce dernier de développer des solutions au plus près des besoins. Un modèle que SAP prise de plus en plus. Selon Selon Franck Cohen, le président EMEA du premier éditeur européen, 1 500 programmes de co-innovation ont déjà été lancés.

Le fruit de ces travaux, une application appelée Energy and Environment Management, permet de monitorer la consommation d'énergie et de matières premières (eau, gaz, électricité...) ainsi que de suivre les quantités de déchets produites. D'abord employé par Colgate-Palmolive et 3M, qui ont permis d'affiner la solution, le progiciel est depuis peu commercialisé par SAP.

30 types de déchets différents pour Colgate-Palmolive

"Depuis 1998, nous collectons des données venant du monde entier : consommations d'électricité, de gaz, production de déchets, empreinte carbone, etc. Cette application facilite l'agrégation de ces informations et nous permet de les explorer en profondeur", explique Vance Merolla, directeur de l'environnement et de l'énergie pour le groupe Colgate-Palmolive. La flexibilité de Hana permettant de produire en un clin d'œil des analyses au niveau le plus consolidé - celui du groupe - tout en offrant la capacité d'explorer les données au niveau de granularité le plus fin (celui d'un site). Le tout dans une interface unique, sans création d'agrégat au préalable.

"Bien sûr, l'objectif premier est de faciliter et automatiser le reporting environnemental, reprend Vince Marolla. La mesure de la consommation de C02 d'un groupe comme Colgate-Palmolive demandait à elle seule des heures et des heures de travail. Mais, l'idée consiste à aller au-delà du simple reporting environnemental." Dotée de fonctions d'analyse prédictive, la solution permet en effet d'agir par exemple sur la consommation d'énergie ou de faire converger tous les sites vers les meilleures pratiques en matière de production de déchets. Un objectif difficilement atteignable sans outil adapté ; Colgate-Palmolive produit ainsi 30 types de déchet différents.

Implémentée en moins de trois mois au sein de la multinationale, la solution Energy and Environment Management s'intègre à la Business Suite ; elle y puise d'ailleurs une partie des données nécessaires au reporting environnemental. Le progiciel propose différents profils d'utilisateurs, permettant à la solution de couvrir tous les besoins d'une multinationale : fonction environnementale globale, sur site, contrôle des coûts, gestion des fournisseurs...

Signalons que SAP a co-développé une autre solution spécialisée dans le calcul des émissions carbone d'un industriel. Mise au point avec Danone, ce logiciel gère les différentes étapes du cycle de vie du produit (matières premières, emballages, logistique amont et aval, production, circuit de distribution, impact du consommateur, fin du cycle de vie...), associées aux facteurs d'émission du carbone de ces différentes sources et aux données de production (consommation des ingrédients, flux logistiques réels, etc.). Chez Danone, cette solution pilote les émissions carbonées de 35 000 produits issus des quatre métiers du groupe (produits laitiers, eaux en bouteille, nutrition infantile, nutrition médicale).

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close