Teradata choisi par ERDF pour le SI de Linky

A l’occasion de sa Teradata User Group Conference, Teradata a annoncé avoir été retenu par ERDF pour la gestion et l’analyse des données du vaste projet de déploiement de compteurs électriques intelligents en France.

L’entrepôt de données de Teradata sera l'une des briques du SI de Linky, a révélé le groupe à l’occasion de sa conférence utilisateurs, Teradata User Group Conference, qui se tient actuellement à Dallas. ERDF, filiale d’EDF, en charge de l’installation des compteurs électriques intelligents, a annoncé avoir choisi Datawarehouse Appliance, l’entrepôt de données de Teradata pour y adosser «la gestion, le traitement et l'analyse des gros volumes de données générés entre autres par l'avènement des réseaux de distribution d'électricité intelligents», indique le groupe dans un communiqué.

L’entrepôt de données Teradata servira ainsi à consolider les données qui seront envoyées par les compteurs électriques dans le cadre des opérations de télé-relève. Cette opération est effectuée automatiquement toutes les 10 minutes par les compteurs Linky. Seront ainsi transmises les données traditionnelles, mais également d’autres générées par ces mêmes compteurs et qui serviront, globalement, à proposer de nouveaux services et un mode de consommation plus fins pour les usagers. «Avec des données plus nombreuses et plus précises, ERDF est en mesure de mieux comprendre comment le réseau est sollicité, d'être capable de mieux le dimensionner et donc de mieux servir ses clients», indique Teratada dans un communiqué. ERDF, face à un système existant n’ayant pas la flexibilité nécessaire pour supporter l’avalanche d’informations produites par les compteurs, ne disposait en effet plus de la capacité suffisante pour supporter la complexité des analyses à fournir sur un tel volume de données.

Pour mémoire, les déploiements de Linky, qui ont reçu le feu vert du gouvernement en juillet dernier, devraient permettre d’équiper 3 millions de foyers en 2016 avant un déploiement massif qui s'échelonnera jusqu’en 2022, où 35 millions de foyers devraient être équipés. A ce stade, les opérations de télé-relève généreront quelque 2 000 milliards de relevés par an.

A l’occasion de Teradata Universe 2013, qui se tenait à Copenhague en avril dernier, Teradata avait souhaité montrer sa proximité avec le secteur de l’énergie. Le groupe, qui compte déjà dans son portefeuille client GDF Suez en France, avait annoncé un partenariat avec la filiale Smart Grid de Siemens portant sur le co-développement d’une solution et d’applications pour exploiter les Big Data et l’analytique chez les «utilities».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close