Réseau : Juniper supprime 3% de son effectif mondial

L’équipementier réseau a annoncé la suppression de 280 postes dans le monde alors que l’industrie mue vers le SDN. Le groupe reste encore dans le vert.

Après Brocade, qui a annoncé mi septembre la suppression de 300 emplois, dans la cadre notamment de sa stratégie de réalignement sur les réseaux programmables (SDN), c’est au tour de Juniper d’annoncer une vague de licenciements. A l’occasion de la publication de ses résultats, l’équipementier a ainsi dévoilé son intention de supprimer environ 280 postes au quatrième trimestre, soit environ 3% de l’effectif total du groupe. Les suppressions de postes, qui prennent effet immédiatement, touchent toutes les lignes de l’entreprise, rapportent nos confrères de Bloomberg.
Toutefois, croient savoir Networkworld, les équipes travaillant sur le projet de passerelle LTE pour les opérateurs mobiles, MobileNext, et qui a été annulé, seraient les plus impactées.
Ces départs sont également le fruit d’une tendance certaine du marché des équipements réseaux : celle de la transition des infrastructures classiques, à base de composants hardware, vers les réseaux programmables, qui nécessitent moins d’investir dans de coûteux commutateurs ou routeurs. Et c'est sans compter l'impact de la fébrilité générale sur le marché des équipement réseau .

Pourtant, Juniper Networks est parvenu à tirer son épingle du jeu au troisième trimestre. Sur la  période, l’équipementier a publié un chiffre d'affaires de 1,18 Md$, en progression de 6% en un an. Le bénéfice net atteint quant à lui 99 M$. Il s’agit, selon le groupe, du cinquième trimestre consécutif placé sous le signe de la croissance.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close