Atos Origin cherche à se renforcer en Inde

La SSII prévoit de recruter 10 000 employés dans le sous-continent, d’ici la fin 2016, y doublant ses effectifs.

Atos Origin vient d’indiquer prévoir recruter 10 000 employés en Inde d’ici la fin 2016. La SSII doublera ainsi ses effectifs dans le sous-continent. Comme le rappellent nos confrères du Times of India, Atos Origin a ouvert une première implantation en 2010 à Pune, avec un petit millier de personnes, avoir de servir, initialement, ses besoins internes. Mais désormais, la SSII entend étendre ses activités dans le pays afin d’un faire un authentique centre de livraison pour ses clients, notamment anglophones. Dans un entretien avec nos confrères, Milind Kamat, Pdg d’Atos Origin Inde, a indiqué miser en particulier sur l’administration à distance d’infrastructure et sur les services aux applications « qui peuvent être fournit à partir de l’Inde à un meilleur coût » que sur site. En Inde, la SSII a notamment développé une plateforme d’administration d’environnements Cloud pour laquelle elle revendique plus de 35 clients.

Avec cette expansion, Atos Origin emboîte le pas de concurrents occidentaux tels que Capgemini, Accenture, CSC ou encore IBM. Le premier prévoit de porter ses effectifs en Inde à 70 000 d’ici la fin 2015. Accenture employait déjà, fin 2013, quelque 90 000 personnes dans le sous-continent, soit près de la moitié de ses effectifs totaux. CSC fait quant à lui travailler plus de 24 000 personnes dans le pays, sur un total de 98 000. IBM, enfin, disposerait d’un effectif en Inde estimé à environ 130 000 personnes. Big Blue prévoit toutefois quelques suppressions de postes dans le pays.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close