Google abaisse la facture de ses services cloud

A l’occasion d’un événement baptisé Google Cloud Platform Live qui s’est déroulé ce 25 mars, Google a annoncé une réduction tarifaire sur l’essentiel de ses services de cloud, pouvant aller jusqu’à 85%.

A l’occasion d’un événement baptisé Google Cloud Platform Live qui s’est déroulé ce 25 mars, Google a annoncé une réduction tarifaire sur l’essentiel de ses services de cloud, pouvant aller jusqu’à 85%. Cette baisse des prix, qui ne porte pas uniquement sur les services de stockage du groupe, s’inscrit dans la bataille tarifaire que se livrent actuellement Amazon Web Services, Microsoft avec Azure et Google. Ainsi, si ces trois acteurs ont déjà abaissé le ticket d’entrée de leurs services, « on peut encore aller plus bas », a souligné Urs Hölzle, Senior Vice President de la Cloud Platform chez Google.

« Nous pensons que le pricing du cloud devrait suivre la loi de Moore. C’est pourquoi nous simplifions et réduisons les prix de nos différents services on-demand, payables à l’usage, entre 30 et 85% », a-t-il confirmé dans un billet de blog. Pour lui, la baisse du coûts du hardware - entre 20 et 30% par an - devrait être équivalente pour les services. Elle n’est, selon lui, que de 6%.

Moins 85% sur BigQuery

Ainsi, les tarifs de Compute Engine, l'Iaas du groupe, vont être baissés de 32% , toutes régions confondues. Celui des BigQuery, le service d’analyse de données, de 85%. Le calcul de Cloud Storage correspond désormais à 2,6% par Go - soit une baisse de 68% chez la plupart des clients, note Google. Enfin, la tarification du Paas Google, App Engine, est simplifiée. Le prix horaire des instances est réduit de 37,5%, 50% pour memcache et 33% pour le Datastore (en écriture).

Mais ce n’est pas tout. Car pour contrer les instances réservées d’AWS, Google a décidé d’appliquer à l’ensemble de ses services un mode d’usage intensif (Sustained-use). En gros, Google s’engage à appliquer des réductions par paliers en fonction de l’intensité d’usage de ses services au mois. Si, par exemple, une VM est utilisée plus de 25% du mois, Google applique une réduction de 20%. Les réductions sont ensuite progressives en fonction de la durée d’utilisation des VM.

Pour la société américaine RightScale, spécialisée dans la gestion et la surveillance de services cloud, l’offensive de Google en matière de prix permet à la firme de Mountain View de prendre un coup d’avance sur ce domaine. Selon ses calculs, après avoir comparé à iso périmètre certaines instances Google et AWS, il apparait dès lors que Google demeure meilleur marché « d’une façon significative » sur le pricing basique - entre 38 à 60% d’économie par rapport à AWS -, et sur le mode d’usage « soutenu », comparé aux instances réservées d’Amazon.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close