Les clients SAP sont bien en route vers le Cloud

Selon les conclusions d’une étude de la SSII HCL, une grande partie des utilisateurs de la base installée devrait migrer leur applicatif SAP dans le Cloud dans les deux ans.

SAP, dont une grande partie des investissements sont désormais réalisés dans le cloud, pourrait bien voir sa stratégie validepar ses clients, si l'on en croit une étude réalisée par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de la  SSII HCL Technologies . Selon les conclusions de cette dernière, une  grande partie des utilisateurs de la base installée migrerait leur applicatif de l’Allemand dans le Cloud dans deux ans. Selon HCL, ce sont 40 Md$ qui pourraient ainsi être déportés vers les nuages.

Ce rapport, qui porte sur les réponses de 100 grandes entreprises dont le CA est supérieur au milliard de dollars, indique que ces entreprises envisagent de migrer 46% de leur environnement SAP sur site vers le cloud. Leur argument premier ? Gagner en agilité. Et non pas, réduire les coûts.

Selon Mark Hirst, responsable du pôle Services pour les applications d'entreprise applications  SAP de HCL, « il est intéressant de constater que le cloud est une chose acquise, mais il ne s’agit pas d’un simple portage vers le cloud que planifient aujourd’hui les entreprises. « Toutefois, je ne suis pas sûr que les intégrateurs suivent. Le Cloud représente une proposition différente. Les déploiements y sont plus rapides, moins axés sur la configuration et davantage orientés vers la gestion du changement. »

Autres données intéressantes de l’étude, 45% des entreprises interrogées ont augmenté leurs investissements dans le cloud pour leur environnement SAP l’année dernière. Des investissements qui devraient presque doubler sur les 12 prochains mois.

L’agilité ainsi que la rapidité (59%), l’accès aux nouvelles technologies (46%) ainsi que l’amélioration de  la satisfaction clients (43%) sont cités comme les moteurs de ce passage au cloud. 56% des répondants affirment également  anticiper l’utilisation de SAP Hana Entreprise Cloud dans le futur.

Quelque 30% soutiennent toutefois que les difficultés liées à l’intégration avec l’existant a freiné leur migration vers le cloud. 36% parlent quant à eux de problèmes de sécurité.

Mais – un point important - , seulement 2% des répondants affirment de pas avoir de stratégie liée au Cloud. Chez les restants, 20% sont en cours d’évaluation et les autres en cours de déploiement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close