Steria et Sopra poursuivent sur la voie du rapprochement

Dans un communiqué, les deux SSII indiquent poursuivre leurs travaux, conformément « au calendrier fixé ».

Les deux SSII continuent d’avancer dans leur projet de rapprochement, de manière « très favorable et conformément au calendrier » fixé initialement, affirment-elles dans un communiqué. Et d’indiquer ainsi que l’Autorité des marchés financiers (AMF) a donné son aval, le 24 juin, à l’offre publique d’échange. Les actionnaires de Steria peuvent ainsi, depuis le 26 juin, « apporter leurs titres à l’OPE avant la date de clôture qui sera arrêtée définitivement par l’AMF après l’obtention par Sopra de l’autorisation de la Commission Européenne au titre du contrôle des concentrations ». La date de clôture est pour l’heure fixée au 30 juillet. L’opération est conditionnée à l’apport d’au moins 60 % du capital et des droits de vote de Steria.

Les deux SSII ont annoncé début avril leur projet de fusion visant à donner naissance à un nouveau poids lourd du conseil et des services informatiques européen, avec plus de 35 000 salariés et 3,1 Md€ de chiffre d’affaires. Si la fusion réussit, la nouvelle entité issue de l’union des deux SSII devrait se placer au second rang des SSII sur le marché français, avec 1,45 Md€ de chiffre d’affaires dans les services, derrière IBM et Capgemini, mais devant Atos.

En parallèle, Sopra vient d'annoncer la finalisation de l’acquisition de l’activité HR Access Service d'IBM France. Avec cette opération, la SSII se renforce dans le domaine des solutions dédiées aux ressources humaines.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close