Sopra développera le successeur de Louvois

La DGA a attribué à Sopra le lourd chantier de développer de Source Solde, le successeur du « désastre » Louvois. Le contrat, d’une valeur de 128 M€, porte sur une période de 10 ans. Les premiers déploiements seront effectués auprès de la Marine nationale en 2017.

Le début de la fin. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a indiqué lors d’un déplacement  dans le centre d’expertise des ressources humaines (CERH) de la Marine nationale à Toulon, que la Direction Générale  à l’Armement (DGA) avait retenu Sopra pour développer « Source Solde » le successeur de Louvois.

A la clé, l’attribution d’un marché de quelque 128 millions d’euros courant sur 10 ans et qui porte sur la réalisation, la mise en service ainsi que la maintenance corrective et évolutive du prochain système de calcul des soldes des militaires. Une déclaration qui écrit désormais un nouveau chapitre dans ce que le ministre, lui-même, avait qualifié de "désastre".

Louvois

Pour mémoire, les dysfonctionnements de Louvois sont à l’origine de nombreuses erreurs dans le calcul des soldes des militaires français. Trop-versés, absence de versements, retard… les très nombreux errements de Louvois avait poussé le ministère à la mise en place de mesures d’urgence (comme un numéro vert) et de 30 millions d’euros pour les financer. Un surcoût qui avait alourdi une facture déjà importante - « un puits sans fonds », comme l’avait indiqué Jean-Yves Le Drian.

Le ministère avait donc décidé d’écarter Louvois en décembre 2013 et de lancer un projet de développement d’un nouveau système en faisant appel à des prestataires extérieurs.

A l’origine, Louvois avait été conçu par les équipes IT du Ministère. Steria était ensuite intervenu pour en corriger le dysfonctionnement. 

Le marché public avait été ouvert en février 2014 et trois groupements de sociétés avaient déposé leur candidature : Accenture associé à CGI, Atos à Steria – les deux reposant sur des systèmes SAP - , et enfin Sopra associé à sa division HR Access (rachetée à IBM). C’est donc ce dernier, également associé à Steria depuis la fusion des deux groupes,  qui se voit confier le marché.

Premiers déploiements auprès de la Marine Nationale pour 2017

La prochaine étape consistera à tester grandeur nature le pilote de Sopra, une procédure qui durera tout 2016 et pendant laquelle les soldes seront effectuées, en double-saisie, sur les deux systèmes (Louvois et Source Solde).

« Lorsque ces tests auront établi que le nouveau système fonctionne parfaitement pour l’ensemble des armées et services, Source Solde remplacera totalement Louvois ainsi que le système Solde Air », précise le Ministère de la Défense dans un communiqué. Le système devra gérer la solde de quelque 250 000 militaires.

Le ministère rappelle toutefois que la DGA, en partenariat avec la Direction des ressources humaines du ministère de la Défense (DRH-MD), a « soumis à de nombreux tests les prototypes proposés par les trois sociétés en compétition » pendant la phase d’attribution du marché.

Les premiers déploiements débuteront en 2017 auprès la Marine nationale.

Pour approfondir sur Secteur public

- ANNONCES GOOGLE

Close