Dell innove avec la 13e génération de ses serveurs PowerEdge

Le constructeur a dévoilé ses nouveaux serveurs x86 à l'occasion du lancement des dernières puces Xeon et profité de son Symposium hier à Bruxelles pour donner plus de détails.

Dell a profité du lancement par Intel de sa dernière génération de puces Xeon, les Xeon E5-2600 v3, pour refondre en profondeur son offre de serveurs. Et le constructeur texan ne s’est pas contenté de mettre de nouvelles puces dans ses machines. Il a aussi apporté de multiples innovations destinées à simplifier l’administration de ses machines, mais aussi à en optimiser les performances notamment en matière de stockage.

Les premières machines annoncées par le constructeur sont les serveurs Rack PowerEdge R730xd, R730 et R630, le serveur lame M630 et le serveur tour T630, des machines bi-socket équipées des derniers Xeon E5-2600 v3. Il est à noter que la lame M630 est certifiée pour le châssis lame M1000E de Dell ainsi que pour le serveur tout en un VRTX destiné aux PME. Tous les nouveaux modèles annoncés par Dell sont disponibles immédiatement et intègrent 2 puces Xeon, 24 emplacements pour barrettes mémoire DIMM DDR4 ainsi que deux interfaces 10Gigabit Ethernet. Le R730xd est un serveur rack modulaire 2U, dont la partie frontale peut être modifiée pour accueillir de multiples configurations de disques durs (1,8 pouces, 2,5 pouces et 3,5 pouces). Le R730 est plus classique et est fourni en deux configurations (soit 8 disques 3,5 pouces, soit 16 disques 2,5 pouces). Comme le R730x, Il offre 6 emplacements pour cartes PCI-e Gen 3, dont 3 pleine hauteur et pleine longueur et 3 demi longueur et demi-hauteur.

Le R630 est quant  lui un serveur Rack 1U modulaire dont la façade avant peut accepter au choix 24 disques 1,8 pouces, 10 disques, 2,5 pouces ou 8 disques 2,5 pouces.  Selon la configuration, il peut accueillir 2 ou 3 cartes PCI-e. La partie réseau est aussi évolutive, avec au choix,, 2 ou 4 interfaces 10Gigabit. Enfin, le T630 est un serveur tour assez classique pouvant accueillir jusqu' 32 disques durs 2,5 pouces (ou 16 disques 3,5 pouces) et disposant de 8 emplacements PCI-e Gen 3 en 8x et 16x ( ce qui, selon Dell, lui permet d'accueillir jusqu'à 4 accélérateurs GPU NVidia ou AMD consommant jusqu'à 300W.

Une administration simplifiée

OpenManage Mobile et le module NFC QuickSync en frontal des serveurs PowerEdge

OpenManage Mobile et le module NFC QuickSync en frontal des serveurs PowerEdge

Les serveurs PowerEdge de dernière génération incorporent de nouvelles technologies destinées à simplifier leur administration, comme la technologie d’administration Dell iDrac QuickSync, qui permet de collecter des informations sur la configuration et l’état du serveur par NFC. Cette incorporation de technologies NFC dans les serveurs permet, selon le constructeur, de réduire de 84 % le temps d’inventaire d’un parc serveur au moyen d’un smartphone équipé de l’application OpenManage Mobile. OpenManage Mobile peut aussi être utilisée depuis une tablette pour administrer les serveurs PowerEdge à distance. 

Comme HP, Dell a aussi travaillé sur l’automatisation des procédures de configuration et de mise à jour de ses machines. Il est ainsi possible de définir des profils de configuration type et de les appliquer en série à un parc de machine. Il est de même possible de mettre à jour en masse les firmwares des serveurs. Enfin, Dell a inclus des capacités de configuration « zerotouch » : il est possible de définir un profil de configuration initial au format XML et de le distribuer aux machines via leur contrôleur IDRAC en spécifiant un paramètre dans le serveur DHCP indiquant où se trouve le fichier XML. Le contrôleur IDRAC téléchargera ce fichier au premier démarrage de la machine et l’appliquera.

Optimiser le stockage pour doper les performances

Les PowerEdge de 13e génération peuvent mixer disques 1,8'', 2,5'' et 3,5''

Les PowerEdge de 13e génération peuvent mixer disques 1,8'', 2,5'' et 3,5''

Un autre axe important de développement pour les serveurs Power Edge de 13e génération est le stockage et notamment l’optimisation du stockage Flash. Comme l'explique Ravi Pendekanti, le Vice-Président du marketing serveur de Dell, le constructeur a souhaité apporter un soin particulier au stockage et à la performance de ses sous-systèmes de stockage car il estime que c'est aujourd'hui la meilleure façon d'optimiser les performances de ses serveurs. On se souvient qu’avec sa 12e génération de serveurs PowerEdge, Dell avait été un pionnier du stockage Flash PCI-express en proposant en façade de ses serveurs rack des emplacements pour disques SSD PCI-e (originellement des disques Micron). Cette fois-ci le constructeur innove en ajoutant des emplacements pour disques SATA Flash de 1,8 pouces. Ce qui lui permet d’offrir une plus grande densité, mais aussi plus de performances à espace égal. Selon Dell, l’utilisation de disques SATA Flash de 1,8 pouces sur le R630 permet par exemple de multiplier par 2,4 le nombre d’IOPS par rapport à des disques 2,5 pouces à encombrement égal. Notons que les emplacements pour disques PCI-e (2 à 4 par serveur, selon les modèles) sont toujours présents mais sous la forme de baies universelles capables indifféremment d’accepter des disques NVMe, SATA ou SAS.

Dell a aussi soigné les capacités de stockage de certains modèles afin de répondre aux besoins d’applications spécifiques, mais aussi de fournir des solutions adaptées aux nouvelles architectures de Software Defined Storage ou de stockage en cluster. Le PowerEdge R730xd peut ainsi stocker jusqu’à 100 To de données avec ses 16 emplacements pour disques 3,5 pouces en face avant et 2 emplacements 2,5 pouces en face arrière. Mais il peut aussi faire un excellent support pour un stockage avec tiering en combinant emplacements 3,5 pouces pour la capacité et emplacements 2,5 pouces ou 1,8 pouces pour le stockage Flash.. 

Pour tirer parti au mieux de cette capacité de stockage Flash, Dell propose sa propre technologie logicielle de gestion de cache flash distribuée, Dell Fluid Cache for SAN pour permettre à de multiples serveurs virtualisés ou non de partager un pool de cache Flash NVMe. Le constructeur a aussi signé un accord avec SanDisk (qui a récemment acquis Fusion-IO) pour proposer sa technologie de cache local SanDisk DAS Cache.

Enfin, le constructeur a conçu deux nouveaux châssis JBOD en technologie SAS 12 Gbit/s, les Dell Storage MD1400 et MD1420, afin de fournir une solution économique d’extension de capacité pour les PowerEdge. Ces nouveaux systèmes supportent les disques à chiffrement intégré (SED ou Self-encrypting-drives) et peuvent être administrés au travers des contrôleurs SAS PERC du constructeur.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close