eGouvernement : la France première en Europe, selon les Nations Unies

Selon une étude des Nations Unies, la France occupe la première place des pays européens en matière de eGouvernement.

Selon une étude des Nations Unies, la France occupe la première place des pays européens en matière de eGouvernement. Baptisée UN E-Government Survey 2014, l' étude se base sur un index qui analyse trois éléments clés en matière de eGouvernement, à savoir la fourniture de services en ligne, la connectivité aux télécommunications et les moyens humains.

La France s’est ainsi distinguée pour ses services en ligne, son portail de référence Open Data, Data.gouv.fr, la création du rôle d’Administrateur général des données (tenu par Henri Verdier, le patron d’Etalab) et « l’accent mis sur l’usage du logiciel libre dans le secteur public », explique Etalab sur son blog. Parmi les services en ligne mis en avant dans sa présentation, Etalab liste logiquement mon.service-public.fr, impots.gouv .fr, telepac.agriculture.gouv.fr et cjn.gouv.fr.

Si l’Hexagone se positionne au premier rang en Europe, devant les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Finlande et l’Espagne, il occupe la 4e place au niveau mondial. La Corée du Sud reste le pays le mieux noté par les Nations Unies en terme d’eGouvernement, devant l’Australie et Singapour. 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close