Trimestriels : le Cloud et la mobilité profitent à Microsoft

Pour le premier trimestre de son exercice 2015, Microsoft a publié un chiffre d’affaires de 23,2 milliards de dollars, en hausse de 25% en un an.

Pour le premier trimestre de son exercice 2015, Microsoft a publié un chiffre d’affaires de 23,2 milliards de dollars, en hausse de 25% en un an. Une croissance alimentée par le Cloud et les smartphones, assure la firme de Redmond dans un communiqué.

Mais ce qui est à noter, si l’on en croit certains analystes : Microsoft ne dépend plus des ventes de son OS, avec des activités Windows en hausse de juste 10% et des ventes grand public en baisse de 1%.

En revanche, le cloud se distingue fortement. Les ventes de services cloud aux entreprises affichent une croissance de +128% sur la période, illustrant ainsi le virage amorcé sous l’ère Satya Nadella, au poste de CEO depuis février 2014.

A l’occasion d’une conférence pour analystes, le CEO s’est montré satisfait des progrès réalisés en matière d’évolution culturelle chez Microsoft, dans sa façon à être « rapide, innovant, ouvert aux partenaires et concentré sur ses clients ».

« Notre innovation est plus rapide, nous établissons des connexions plus rapidement avec l’industrie et plaçons nos clients au centre de tout ce que nous faisons - tout cela positionne Microsoft pour une future croissance », a affirmé Satya Nadella.

Autre illustration que Microsoft parvient à s’adapter à de nouveaux modèles économiques,la division Office a désormais 7 millions d’abonnés à Office 365, en augmentation de 25% en un an. Pour Satya Nadella, le nombre d’utilisateur d’Office 365 a presque doublé. « Nous continuons d’investir à accroître notre position de leader sur des marchés où les opportunités sont importantes. Ainsi , nous étendons nos capacités en matière de datacenters pour répondre à la demande. »

L’arrivée du groupe sur le segment des terminaux mobiles s’avère également payante, avec un CA de plus de 900 M$ avec les ventes de tablettes, principalement grâce à la réussite de la Surface 3. La console Xbox affiche quant à elle des ventes de 2,4 millions, en hausse de 102%.

Les revenus liés aux smartphones ont dépassé les 2,6 Md$, et comptent pour plus de 11% des revenus totaux du groupe sur la période. « Avec les téléphones, nous avons réussi à intégrer rapidement l’activité. Notre restructuration s’exécute bien à tous les niveaux tout en accroissant les parts de marché des Lumia », a expliqué Nadella aux analystes.

Il est récemment apparu que Microsoft envisageait d’abandonner la marque Nokia juste 6 mois après le rachat des activités terminaux mobiles du Finlandais,  démontrant une certaine confiance dans ses propres opérations.

« Les clients adoptent nos dernières technologies, de la Surface Pro 3 à Office 365 en passant par Azure et SQL Server », affirme Kevin Turner, COO de Microsoft.

Même si les bénéfices net ont reculé de 13% à 4,5 Md$, les investisseurs ont été encouragés par le fait que les revenus ont dépassé les prévisions des analystes, à 1,2 Md$. Amy Hood, DAF chez Microsoft, explique que le groupe a bien démarré l’année, avec une dynamique continue dans le cloud et des progrès significatifs dans ses activités terminal mobiles.

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close