Rawpixel.com - stock.adobe.com

Samsung-Microsoft : un partenariat qui devrait profiter aux utilisateurs finaux

Le rapprochement entre PC sous Windows 10 et smartphone Android ne manque pas de rappeler ce que propose déjà Apple entre iPhone et Mac.

C’est à l’occasion de son récent événement Unpacked que Samsung et Microsoft ont annoncé avoir noué un nouveau partenariat. Et selon plusieurs analystes, celui-ci pourrait aider à combler l’écart entre le smartphone et l’ordinateur personnel de l’utilisateur final.

Bob O’Donnell, fondateur de Technalysis Research, relève ainsi que ce partenariat va permettre aux utilisateurs d’Android et de Windows de passer plus facilement d’un terminal mobile à un ordinateur personnel, et vice-versa, dans le cadre de l’utilisation d’applications Microsoft : « la capacité d’exécuter Office 365 et OneDrive sur son téléphone et de les synchroniser avec son ordinateur portable est précieuse », estime-t-il. Et les cas d’usage s’étendent au-delà, avec l’authentification à facteurs multiples, par exemple.

Satya Nadella, PDG de Microsoft, est monté lui-même sur scène, pour annoncer ce partenariat. Holger Mueller, analyste chez Constellation Research, y voit un signe de son importance : « l’apparition de Satya Nadella pourrait montrer que Samsung revoit à la baisse ses ambitions dans le logiciel et s’associe à Microsoft pour se concentrer sur le matériel et la conception. Ce n’est peut-être pas une mauvaise approche. L’avenir nous le dira ».

L’application de Microsoft Votre téléphone, qui permet de synchroniser le smartphone avec un PC sous Windows, va être préinstallée sur le nouveau Galaxy Note10 de Samsung. L’application va permettre de dupliquer l’interface graphique d’une application mobile Microsoft sur le PC, sous Windows 10. Et à cela Samsung ajoute la prise en charge de la synchronisation sur OneDrive de l’application Android Galerie.

Bob O’Donnell rappelle les fonctions de continuité d’activité entre appareils iOS et ordinateurs macOS, tout en soulignant que ce genre de couple reste rare en entreprise, bien plus en tout qu’un PC sous Windows et un smartphone Android.

Et ce n’est pas nécessairement la seule flèche décochée par Samsung en direction de Cupertino à l’occasion de son événement Unpacked : il faut également compter avec l’ultraportable Galaxy Book S. Pour Ray Wang, fondateur de Constellation Research, un tel appareil « donne aux entreprises une option dans le haut de gamme du PC ». Et son prix, annoncé à près de 1 000 $ outre-Atlantique, le positionne en concurrence des Macbook d’Apple et des portables Latitude de Dell.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close