Colt veut se développer en Asie avec le rachat de KVH

En rachetant l'opérateur japonais KVH, Colt entend accélérer son développement dans une zone en croissance, mais aussi étendre les services fournis à ses clients européens à l'Asie.

L’opérateur télécoms européen Colt a annoncé aujourd’hui l’acquisition de l’opérateur japonais KVH pour environ 130 M€,  afin de développer sa présence dans la région Pacifique. KVH dispose notamment d’infrastructures à Tokyo, Osaka, Singapour, Hong Kong et Séoul. Selon l’opérateur, Colt et KVH ont des activités complémentaires et opèrent des technologies et des plates-formes similaires. Les deux opérateurs ont aussi un actionnaire commun, le fonds FMR, FIL and associates qui est l’un des actionnaires de Colt et le propriétaire de KVH.

KVH, qui compte près de 2000 clients et pèse environ 10% du CA de Colt, opère un certain nombre de réseaux métropolitains au travers de l’Asie et dispose de ses propres datacenters depuis lesquels il propose des services cloud (développés par Colt). L’objectif de Colt est de se servir de KVH pour accélérer son expansion dans la zone Asie Pacifique, mais aussi pour offrir à ses clients européens une gamme de services similaires à ceux dont ils disposent déjà dans la zone Asie Pacifique. L’opposé est aussi vrai, puisque Colt compte offrir ses propres services en Europe aux clients asiatiques de KVH.

Selon Colt, le marché des technologies de communications et de l’IT continue de progresser à un rythme de l’ordre de 12% par an dans la zone Asie Pacifique, ce qui pourrait aussi permettre à l’opérateur européen de disposer, avec KVH, d’un précieux relais de croissance.

Pour approfondir sur IaaS

- ANNONCES GOOGLE

Close