Soupçons de piratage informatique chez Airbus Helicopters

Selon La Tribune, Airbus Helicopters a été victime d’une attaque informatique. Celle-ci pourrait trouver son origine outre-Atlantique.

Airbus Helicopters pourrait avoir été la victime d’une opération de cyberespionnage venant des Etats-Unis.

Nos confrères de La Tribune expliquent ainsi que le constructeur a été victime d’une attaque informatique. L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi) a été appelée à la rescousse, mais « aucune information classifiée » n’a été exfiltré des réseaux d’Airbus Helicopter, selon nos confrères. Reste que ces derniers évoquent des sources concordantes selon lesquelles le constructeur « nourrit de “forte suspicions“ vis-à-vis des Etats-Unis », mais sans disposer toutefois d’éléments de preuve.

Les soupçons d’Airbus Helicopter trouveraient leur origine dans le contexte de l’incident informatique : celui d’un appel d’offre lancé par la Pologne pour 70 appareils de transports, avec une date limite au 28 novembre pour le dépôt des offres. Là, l’Européen est justement en concurrence avec l’américain Sikorsky. Une concurrence d’autant plus tendue que ce dernier chercherait avant tout à vendre des hélicoptères dont il dispose en stock, mais moins adaptés aux demandes polonaises, au point d’avoir poussé au changement des termes de la commande.

 

Pour approfondir sur Cyberdéfense

- ANNONCES GOOGLE

Close