Syntec : +1,5% de croissance en 2015

Porté par les projets de stratégies de transformation numérique des entreprises, le secteur du conseil, des services et du logiciel en France devrait repartir à la hausse en 2014, pointe Syntec Numérique.

Porté par les projets de stratégies de transformation numérique des entreprises, le secteur du conseil, des services et du logiciel en France devrait repartir à la hausse en 2014, pointe Syntec Numérique. Cette année marque ainsi le retour de la croissance avec une progression, certes faible (mais croissance quand même) de + 0,7%, avec des conjonctures différentes selon les métiers, note la chambre syndicale.

Si en 2014, le conseil en technologies doit reculer de 2%, le segment du conseil et services (les SSII en somme) progressera d’un petit 1%. Le logiciel  devrait quant à lui – et si la tendance se confirme  - afficher une hausse de 2%. Presque logiquement, les technologies associées notamment à la transition des entreprises vers le numérique ont été acteurs de cette croissance. Ce que Syntec nomme les SMACS (pour Social, Mobilité, Analytics, Cloud et sécurité) devraient ainsi croître de 18% en 2014. Et autant en 2015, souligne encore la chambre syndicale.

De quoi alors poursuivre cette courbe ascendante l’année prochaine : en 2015, la croissance devrait bien se confirmer avec une progression de 1,5% du secteur. Encore une fois, c’est le logiciel qui en sera le principal moteur, avec une hausse anticipée de 2,6%, dont +2,5% dans le logiciel embarqué – un secteur où la France « a une expertise reconnue », note Guy Mamou-Mani, le président de Syntec Numérique -, +2,5% dans l’applicatif et +2,8% dans l’infrastructure. La tendance à la hausse du Saas (+28% en 2014) devrait y contribuer.

Le conseil et les services devraient quant à eux afficher une tendance à la hausse de +1,5% en 2015, portés par les secteurs de la banque, des assurances, de l’énergie, du transport et de la distribution, notamment. Seul le conseil en technologies restera stable, avec 0% de croissance en 2015.

Enfin, Syntec Numérique anticipe 35 000 recrutements de cadres en 2014 pour les secteurs informatique et télécommunications.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close